sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry le beau, le grand, le fort


Citoyen
Mercredi 1 Juillet 2015

Habitué des coups médiatiques, grande gueule, suivi par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux, ces cinq règles sont « s’engager, respecter, non à la collusion et à toutes corruptions, rassembler et être garant de la reconnaissance de nos spécificités », adepte de radio liberté, Thierry Robert ne cesse de faire parler de lui, de faire faire parler de lui. Sa dernière sortie en date restera certainement mémorable, sa première participation à une assemblée plénière du conseil régional et il est déjà capable de dire que la situation est grave.


Personne n’est dupe, son objectif a été de faire parler de lui lors d’une assemblée à laquelle il a certainement dû s’inviter. En tant que député, en tant que représentant de La Réunion à l’Assemblée Nationale, je me demande aujourd’hui si il a porté un projet pour les Réunionnais, dans l’intérêt des Réunionnais ?

Il me fait penser à ces enfants capricieux qui souhaitent avoir une chose bien au-delà de leur portée. Il a ce comportement vaniteux et dédaigneux, à force de croire qu’il est le meilleur il fini on ne devient pas le meilleur

La vraie question à se poser : voulons-nous d’une personne qui est accusé d’avoir caché des millions d’euro à l’État ? Voulons-nous d’une personne qui au premier problème fiscal veut aller à Maurice ? Voulons-nous d’une personne qui n’arrête pas de se montrer partout, pour l’apparat, mais qui ne fournit aucun dossier concret ?

Enfin voulons-nous d’une personne qui s’est enrichie, grâce à l’immobilier, et cela, sans demande de permis et surtout sans en être inquiété ?

Voulons-nous un show-man ou voulons-nous que La Réunion avance ?

Vous l’aurez compris, gloire à Thierry !


Christophe Mussard



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par ps pla plr même combat. Tuer la réunion le 02/07/2015 08:16
C''est vraiment un mec PITOYABLE.
Plus rien à rajouter.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est