sak ifé nout jordu ék nout demin

URGENT : Annuler les municipales à Saint-Paul ?


Citoyen
Mercredi 28 Mai 2014

Daniel Lauret organise une visioconférence avec un intervenant de Montréal pour défendre la médiathèque de Saint-Paul.


L’internationale stalinienne est en marche. Daniel Lauret comme d’habitude, comme toujours, comme dans tous les régimes totalitaires, veut expliquer au peuple de Saint-Paul pourquoi et comment il a mal voté.
 
Il faut donc et c’est urgent annuler les élections pour qu’enfin le peuple comprenne que son seul et vrai maitre c’est Huguette Bello… la deuxième providence des bassins.  
 
Remarquons au passage le silence du sieur Lauret quand Huguette Bello à décidé seule de transférer le projet de Médiathèque de La Saline à Saint-Paul, déshabillant encore une fois les hauts de la commune au profit de la côte.
 
On attend avec impatience que Lauret et ses sbires nous expliquent comment les enfants et les gens de la Route Hubert de Lisle, de Tan Rouge… vont pouvoir se rendre à la Médiathèque de Saint-Paul.
 
Rendre les riches plus riches, les pauvres plus pauvres… c’est mal si on est de droite. Mais si on est de l’ultra gauche totalitaire, c’est autorisé. 
 
Il fallait bien une visioconférence avec le Canada pour justifier l’injustifiable…
 
D’ailleurs Huguette Bello n’a cessé de dire qu’elle était maire de Saint-Paul… pour toute la Réunion et c’est pour cette raison que les logements de Saint-Paul, les emplois… avaient été généreusement attribués à des habitants de Sainte -ire pour les Saint-Paulois qu’elle s’est fait chasser.
 
Huguette Bello, donc a construit une médiathèque pour toute La Réunion. Idéalement placée sur la route des tamarins avec de nombreux parkings, il est évident que c’est bien l’intelligentsia réunionnaise de gauche qui était visée par le projet de médiathèque et aucunement les Saint-Paulois.
 
Une visioconférence est donc organisée pour expliquer aux Saint-Paulois que le savoir aujourd’hui passe par des bâtiments et du béton… De qui se moque-t-on ?
 
Ce dont nos enfants ont besoin, c’est d’ordinateurs, de connections internet et de savoirs faire. La connaissance n’est plus dans les murs et le ciment. Vouloir nous faire croire que nous sommes à la veille de la destruction de la Grande Bibliothèque d’Alexandrie, c’est vraiment nous prendre pour des cons. 
 
Pauvre Lauret, gauchiste de la dernière heure, stalinien malgré lui et adorateur transi de Bello… organise une visioconférence avec le Canada pour qu’intervienne un certain LACROIX… On imagine avoir à faire à un spécialiste mondial… hélas le conférencier fait état de son baccalauréat, d’une maitrise et d’un certificat d’archiviste… De qui se moque-t-on ?
 
Pour moins cher, il fallait faire une conférence avec ENGELBERT qui non seulement a bien plus de diplômes que le LACROIX, mais qui est sur place et qui de plus a soutenu Huguette Bello jusqu’à se déplacer un dimanche matin à une manifestation contre son maire actuel avec… une voiture communale.
 
Cher Lauret, petit bourgeois déviationniste, hussard défroqué, pauvre créole arrivé, mais en recherche identitaire, énième victime du syndrome dit de la « goyave de France » jusqu’à quand vas tu nous prendre pour des « couillons ».
 
Lauret mon ami, contestataire systématique un jour, candide le lendemain… qui t’a fait roi ?

L'autre Collectif



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par La rédactrice le 28/05/2014 16:23
Bonjour,

Mme Bello allias Desbassyns n'apparaît plus pour l'instant au sujet de sa folle et inutile médiathèque.
En revanche, ce sont les fous de la reine qui s'y mettent !

2.Posté par Amélie le 28/05/2014 17:40
Bonjour,

Saint-Paul dispose déjà d'une première médiathèque.
Il couterait moins cher à la commune de la rénover et de la moderniser que d'en construire une jumelle, trop grande, pour etre une bibliothèque.

3.Posté par Laurent GUILLON le 29/05/2014 18:39
Internet ne remplacera jamais un livre, je me suis battu contre Mde Bello, notamment par rapport à son attitude d'ostracisation d'une partie de la population Réunionnaise et l'abandon du secteur touristique qui faisait parti des secteurs économiques sains de la Réunion; l’accès à la culture ne doit pas être un Luxe, de plus c'est un des rares secteur économique rentable en France ...http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-culture-rapporte-sept-fois-plus-au-pib-de-la-france-que-l-automobile_1368593.html

4.Posté par Liseuse le 29/05/2014 19:53
Post 3. Té Laurent arrête prend créole pou d'couillons!

Votre référence lexpansion.lexpress.fr concerne "le spectacle vivant représente 8,8 milliards d'euros et le patrimoine 8,1 milliards. Les arts visuels et la presse génèrent chacun 5,7 milliards de valeur ajoutée. Viennent ensuite le livre (5,5 milliards), l'audiovisuel et la publicité (5,1 milliards chacun), l'architecture (4,4 milliards), le cinéma (3,6 milliards), les industries de l'image et du son (3,4 milliards), l'accès au savoir et à la culture (2,3 milliards). "

Ici on parle de l'équilibre économique d'une médiathèque pas de La Culture. Trouver en une dans le monde qui ne soit pas déficitaire et on en reparlera.

Ensuite c'est vraiment sortir de sa grotte pour ignorer que le livre électronique, existe. "Aux Etats-Unis, pour la première fois, selon le cabinet de conseil AT Kearney, les ventes d'e-books à dévorer sur tablettes ou liseuses, dépasseront cette année celles de livres
imprimés." (1)

Vous dites "internet ne remplacera jamais un livre" mais Monsieur Guillon, les livres sont sur internet et cela s'appelle des eBooks. Tous les livres n'y sont pas encore tous, mais faut il inverstir dans le livre papier ou dans des liseuses pour tous.

On pleurera toujours sur les Grandes Bibliothèques... enfin surtout les élites et les riches. Ce n,'est pas de murs dont nous avons besoin mais de sites de téléchargement gratuits. Je sais bien que tenir un livre dans ses mains est agréable... mais la collectivité elle n'est pas là pour vos menus plaisirs. Enfin les jeunes eux ils trouvent les liseuses bien plus attractives que le papier.

Pour terminer vous savez ce que cela coûte en forêt, en carbone la culture du livre?

Mais je ne vous jette pas la pierre, mon voisin qui est vraiment un type bien, n'en finit pas de pleurer sur la disparition des charettes et des corvées de "charroyage d'eau." Enfin il se console bien avec sa Mercedes et l'eau en bouteille.

La culture oui, même si cela coûte un peu cher... mais le contribuable n'est pas là pour assouvir les nostalgies.

(1) http://bibliobs.nouvelobs.com/salon-du-livre-2014/20140320.OBS0581/jusqu-ou-ira-le-livre-numerique.html

5.Posté par Laurent GUILLON le 29/05/2014 23:17
Salut Liseuse,

Pourquoi prendrais je les Créole pour des Couillons ?? J'espère qu'il s'agit de votre part d'une expression et non pas une intentionnalité d’ethniciser un débat ...

La culture est un tout ou chaque partie nourrie l'autre, croyez moi que ceux qui font de la production Audio visuel ou du spectacle vivant en ont dévorés quelques un ... Et dans ce cadre l'article de l'Expansion est tout a fait adapté

Aujourd'hui qui consomme des Ebook ???? quel est le taux d'équipement à la Réunion voir même en France ? et quel est celui de notre jeunesse ??? probablement plus proche de zéro que de 10 %.

Votre propos illustre aussi votre méconnaissance du projet, la Médiathèque de Saint Paul ce n'est pas uniquement des livres, mais aussi un auditorium, un studio d'enregistrement, une salle de jeux ect ect avec autour des projets pédagogiques et culturels qui s'articuleront avec les autres espaces culturels de l'Ile ainsi que les Lycée et Collèges...

Je ne suis pas contre l'Ebook mais il a un coût écologique aussi, sans compter toute la problématique qui permettra de rémunérer auteur et éditeurs, quand au coût écologique du livre il faut savoir que le papier aujourd'hui est produit par des forêts gérés de manière écologiques et durable (Sciure récupérée dans les scieries, arbre coupé et replanté ...)

Un petit lien de notre gouvernement ... http://www.economie.gouv.fr/files/directions_services/daj/marches_publics/oeap/gem/produits_papetiers_articles_papeterie_et_imprimes/I-3.pdf

je n'ais aucune nostalgie malgré mon age avancé ;) et même si j'apprécie de travailler sur internet, les livres m'ont et continuent de m'apporter énormément, ils ont l'avantage de la permanence, la portabilité, ils se transmettent s'annotent, se relisent; s'offrent ...

je suis sure que vous êtes une personne sympathique, d'ailleurs ma voisine, Ecolo et hightech, vit dans le futur, elle a un Galaxie S5, un Ebook (c'est la seule du quartier ) avec 180000 livres dessus, elle n'en n'a malheureusement jamais fini aucun ... Au bout de 10 pages elle sature, ses raisonnements se situent au niveau de l’émotionnel, l'immédiateté de ses fluxs RSS et elle pense tout pouvoir connaitre en un clic .. mais elle est super gentille

6.Posté par Gérard Jeanneau le 29/05/2014 23:50
Le projet de médiathèque Cimendef à Saint-Paul est une simple aberration, comme celui des autres communes, dont Saint-Benoît : les maires porteurs d'un tel projet laissent à l'abandon la première qui, rénovée décemment, coûteraient cher aux contribuables des communes. Le ministère de la culture vient à leur secours et est tout disposé à prendre en charge les finances d'une nouvelle médiathèque à condition que les maires intéressés trouvent le terrain. Une aubaine pour eux ! Le ministre de la culture ne propose pas de finances pour les rénovations. Par ce temps de crise, ce ministère pousse au gaspillage de l'argent public. Où va-t-on trouver les 50 milliards d'économie ? Après tout, le rêve est permis dans le camp de la rose ! Un comble de vouloir faire croire que la valeur d'un projet culturel est proportionnelle à la masse d'argent qu'on y engloutit : plus on brassera de ciment, mieux rayonnera Cimendef ! Stupidité qui a sauté aux yeux du nouveau maire... et d'un assez bon nombre de Saint-Paulois. Le bon sens n'est pas mort partout ! Stupidité aussi de vouloir faire affluer les lecteurs au centre de Saint-Paul où l'on ne sait pas trouver une place de parking pour sa voiture ou son deux-roues.

Que faut-il donc faire pour Saint-Paul ? D'abord aménager la première médiathèque, exploiter le grand espace à l'entrée, revoir les horaires de façon que ce lieu soit tous les jours ouvert, dimanche matin ou après-midi compris, vu que c'est ce jour-là qu'on prépare ses devoirs pour le lundi. N'oublions pas que les petits commerces de proximité sont ouverts le dimanche, fermés un autre jour de la semaine, par exemple, le mercredi, à Grenoble où je viens de planter mes pénates après plus de 40 ans passés à La Réunion ! Et il faut supprimer la longue fermeture de janvier et, bien sûr, recruter du personnel en conséquence ! Quand on exploite si peu une médiathèque, on comprend que des farfelus en réclament deux ou trois !

Ensuite faire de même pour les bibliothèques des écarts, à Tan-Rouge, au Guillaume, etc. Et partout réserver un espace WIFI de qualité avec accès immédiat par un mot de passe tout simple qu'on n'a pas à demander à l'autre bout du monde, comme c'est actuellement le cas à Saint-Joseph, ville au label internet, à Jumbo, au Port, et aux autres points WIFI qui bénéficient d'un prestataire - ou de plusieurs - qui sait freiner. Dans un restaurant de Saint-Denis, j'ai dû entrer un mot de passe de plus 15 lettres; et quand on sait alterner lettres et chiffres, c'est le bouquet ! Quel contraste, chez Orange, dans son espace WIFI gratuit, à Saint-Denis ! On entre un mot de passe tout simple et la connexion est établie immédiatement avec un débit merveilleux. On reçoît les données et on envoie le cas échéant les siennes à une vitesse qui sied au haut débit ! C'est le rêve qui colle à la réalité !

Et pourquoi courir au Canada pour découvrir que la bibliothèque est un lieu de vie et que les anciennes peuvent se rénover et devenir médiathèques. C'est d'une telle évidence ! Et alors pourquoi ne pas prendre exemple sur Grenoble : ici, pas de médiathèque, mais un réseau de 14 bibliothèques. Par internet, on commande l'ouvrage désiré, on le retire à la bibliothèque de son quartier ou on se le fait livrer chez soi. Oui, pour les livres, il y a le portage à domicile, commme pour les repas ! Qui dit mieux ?

7.Posté par Liseuse le 30/05/2014 16:21
A Laurent GUILLON

Je suis tellement désolé de voir que même des gens intelligents comme vous peuvent se fourvoyer et rester dans le siècle passé. Touce que vous me racontez témoigne d'une telle méconnaissance de ce qu'est le net aujourd'hui. Néanmoins je salue la qualité de votre réponse. Les quelques points suivants pourraient faire avancer le débat.

" Aujourd'hui qui consomme des Ebook ???? quel est le taux d'équipement à la Réunion voir même en France ? et quel est celui de notre jeunesse ??? probablement plus proche de zéro que de 10 %."
Achetons des liseuses et donnons les aux scolaires.

"...la Médiathèque de Saint Paul ce n'est pas uniquement des livres, mais aussi un auditorium, un studio d'enregistrement, une salle de jeux ect ect avec autour des projets pédagogiques et culturels qui s'articuleront avec les autres espaces culturels de l'Ile ainsi que les Lycée et Collèges..."
Allez donc raconter ça aux jeunes de Tan Rouge, de Ruisseau.... Evidemment vous ne devez pas savoir où c'est...

"Je ne suis pas contre l'Ebook mais il a un coût écologique aussi, sans compter toute la problématique qui permettra de rémunérer auteur et éditeurs, "
La collectivité achète un stock de téléchargement et les mets gratuitement à la disposition du public qu'elle vise. Ca existe ailleurs.

"je n'ais aucune nostalgie malgré mon age avancé ;) et même si j'apprécie de travailler sur internet, les livres m'ont et continuent de m'apporter énormément, ils ont l'avantage de la permanence, la portabilité, ils se transmettent s'annotent, se relisent; "
Pareil pour les liseuses. On peut annoter un eBook

"ma voisine, Ecolo et hightech, vit dans le futur, elle a un Galaxie S5, un Ebook (c'est la seule du quartier )"
Pourquoi devrait- elle continuer à être la seule a avoir "180000" possibilités d'avoir accès à la connaissance?

8.Posté par GOUYAVE du CANADA le 30/05/2014 16:27
MONSIEUR JEANNEAU

Vous n'avez rien compris, rien de rien!
POurquoi le CANADA?
Parce que c'est le plus LOIN !

Pourquoi prendre exemple sur la médiathèque du Port qui est très bien mais si proche?
JEANNEAU est un inculte
il ne sait pas que j'ai raison
car
GOUYAVE du CANADA a toujours raison car c'est elle qui vient du plus loin.

PS/ Je suis un GOUYAVE du CANADA mais côte pacifique.... VANCOUVER
gouyave Montréal lé nulle !!!

Vive LORETTE Dany SANS DEVANT DERRIERE
et tous les bobo gauchos de Bello.... (de Bello Gallico, of course)

9.Posté par Amélie le 30/05/2014 16:30
Bonjour,

Non à la médiathèque Cimendef !

10.Posté par francois le 30/05/2014 21:56
Parions que Liseuse est un pseudo ou que Liseuse ne lit que les programmes TV pour raconter autant de bêtises ; le débat est un droit certes mais prétendre que défendre une médiathèque qui est un lieu de culture est injustifiable c'est tout simplement un déni de démocratie. Du reste, il est à l'image de cet article qui va jusqu'à convoquer Staline ...ce qui est curieux dans cette affaire est que malgré toutes ces polémiques, le maire de St Paul ne parle toujours pas : sait-il au moins où il va ? Qu'a t-il décidé et qu'il ne peut pas rendre public maintenant ? A t-il changé d'avis , a t-il peur de contrarier quelqu'un ? Lui seul peut mettre fin, d'une façon ou d'une autre à ce débat et pourtant...

11.Posté par Laurent GUILLON le 31/05/2014 02:20
A liseuse

Je suis des hauts de St Paul, et je connais bien les jeunes de ces quartiers ainsi que leurs parents avec qui j'ai grandis , vous qui croyez les connaitre, vous croyez leur donner un accès à la culture avec une liseuse et des bornes internet .... Je crois qu'il faudra être un peu plus interactif que cela, votre vision de la culture correspond a ce que Mc Donald apporte à la gastronomie française .... Votre manque d'ambition pour ces jeunes que vous brandissez comme un étendard correspond bien à la qualité de ce que vous désirez que la commune leur apporte ...Si ces jeunes désiraient des liseuses ils en serait équipés.... La force d'un regroupement d'activités culturelles, c'est de créer de l'interactivités, des rencontres et pas seulement numériques, ce qu'on appelle une synergie, c'est de faire naître des idées en mettant a disposition des équipement, des professionnels, et surtout une mixité, de compétence culturelles, mixité sociale et générationnelle ...

Donnez une liseuse et une plate forme de téléchargement a ces jeunes, c'est cela vos outils .... vous me faites sourire, je crois que c'est vous qui ne les connaissez pas ..... Vous connaissez peut être Tan Rouge voir même Bernica, mais les jeunes qui y vivent je ne pense pas 'pié papaye y serv pa zarboutan" ;)

12.Posté par Liseuse le 31/05/2014 17:00
Bravo GUILLON.... votre bonne connaissance des St Paulois des hauts vous a amené à la belle conclusion que c'est une médiathèque dans les bas qui va leur amener la culture....
Nous allons donc "faire naître des idées en mettant a disposition des équipement, des professionnels, et surtout une mixité, de compétence culturelles, mixité sociale et générationnelle" avec cette médiathèque en ville.
Faut-il vraiment répondre?
Soit vous êtes fan de Bello et je ne discute pas avec le fanatiques
soit vous êtes de mauvaises foi soit encore vous êtes dépassé
dans tous les cas je ne vous répondrais plus.
Votez Bello et sa bonne gestion qui nous aura coûté 10 000 000 d'euros sur l'eau.
Vive BELLE EAU.

13.Posté par Laurent GUILLON le 31/05/2014 22:29
@ Liseuse

Je ne suis pas un fan de Bello, je comprends votre grille de lecture si c'est Bello c'est mauvais si ce n'est pas Bello c'est bon, que ce soit dans les propositions des uns et des autres il y a de bonnes et de moins bonnes chose, je regarde l’intérêt de la population, par contre je trouve que c'est une stupidité de ne pas réaliser un projet sous prétexte que cela vient de l'ancienne municipalité ... et je ne me sens en aucun cas dépassé, j'appuis les projets qui me semblent nécessaires à la communauté dans laquelle je vis, je le fait de manière claire et transparente et je ne mélange pas tout, la gestion de l'eau, c'est la gestion de l'eau, la médiathèque, c'est la médiathèque cette confusion montre simplement la pauvreté de vos arguments, avant de jeter un projet au oubliette il faut l'étudier ....http://biblioreunion.unblog.fr/files/2012/08/M%C3%A9diath%C3%A8que-Cimend%C3%A8f-Le-projet-culturel.pdf

14.Posté par pascal legleye le 09/04/2015 10:44
Mon Dieu pourquoi tant de haine !


Il me revient une histoire du temps où jeune zoreil j'arrivais à la Réunion : des étudiants de la fac - ils n'étaient pas nombreux à cette époque - se lançaient dans un projet pharaonique : la construction d'un bateau en ciment, au Port, pour Graeme Allwright , un chanteur qui avait pour beau projet utopique d'emmener des musiciens faire un tour du monde à la chanson et à la voile. Mais par manque d'expérience la coque de béton se trouva mal équilibrée et c'est Graeme allwright lui-même qui remorqua celle-ci au large et la coula. Il aurait dit : "dommage". Ça dû être dur pour lui de couler son propre projet. Il en a fait une chanson : " dommage". Quand je sors de la route des Tamarins à Saint Gilles les Hauts , il y a un rond point qui ne sert à rien. Je pense à La Maison des civilisations et de l'unité réunionnaise, ou MCUR, qui était un beau projet réunionnais sur le territoire communal de Saint-Paul coulé par les réunionnais. Au fond de mon coeur j'entends : "dommage". Quand je passe à la Chaloupe, je pense au tram-train, beau projet réunionnais, coulé par les réunionnais et mon coeur me dit : "dommage". Quand je pense à mon fils , champion réunionnais parti trop tôt : "dommage". Dommage.Dommage aussi pour l'autonomie énergétique réunionnaise . Dommage, dommage. Heureusement il nous reste la chanson de Graeme allwright:

J'ai rencontré une fille qui avait un visage d'ange
Un regard si pur je n'pensais plus au libre échange
Mais un jour en parlant de livres elle m'a glacé le sang
Elle avait lu toute l'oeuvre de Sade à l'âge de douze ans

Dommage.

J'ai accroché une mélomane qui m'a donné sa clef
Enfin quelqu'un à ma mesure quelqu'un à ma portée
Mais quand j'ai voulu monter la gamme en commençant par le dos
J'ai compris qu'elle aimait bien le jazz mais au rythme du tango.

Dommage.

Richard était un garçon qui était couvert de puces
Pour s'en débarrasser il avait trouvé une astuce
Il s'est mis une chaussette sur la tête et dans l'eau s'est enfoncé
Les puces sont montées dans la chaussette mais Richard s'est noyé.

Dommage.

L'autre soir je rêvais que j'étais un galant chevalier
Pour sauver une princesse un lac je traversais
Je nageais comme un fou quand je m'suis réveillé en sursaut
J'étais dans ma baignoire et je n'avais pas arrêté l'eau.

Dommage.

Je dînais l'autre soir à la même table qu'une douairière
Avec un gros soupir soudain elle regarde son désert
Elle met son dentier dans l'assiette et dit d'une voix vaincue
Continue tout seul mon vieux, vas-y je n'en peux plus.

Dommage
https://www.youtube.com/watch?v=JdsS9sN6Fbo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN