sak ifé nout jordu ék nout demin

Salim MOUSSAJEE : Vendredi au Tribunal Correctionnel pour deux nouvelles affaires de DIFFAMATION


Citoyen
Jeudi 24 Septembre 2015

Je suis assigné demain par la SOGECORE devant le Tribunal Correctionnel pour deux nouvelles affaires de DIFFAMATION ayant porté atteinte à l'honneur et à la bonne image des dirigeants de la SOGECORE et ses dirigeants.


Les dirigeants de la SOGECORE Amir Meralli Ballou et Arjuhoussen MAHAMADALY auront-ils cette fois le COURAGE de se présenter aux audiences ou se cacheront-ils encore une fois sous la robe de leur avocat (…) Jean Pierre Lionnet ? 

Les audiences débuteront dès 8h à Champ Fleuri.


Salim MOUSSAJEE



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par bimoteur le 26/09/2015 21:39
La vérité intéresse-t-elle quelqu'un ?
Les gens sont-ils à ce point inintéressés sur la réalité au monde de la Justice sur leur territoire, selon que l'on soit pistonné ou non, c'est çà ?
Les gens en fin de compte n'en n'ont rien à foutre, et bien tant pis pour eux. Jusqu'au moment où ils seront touchés et là, premier réflexe : piston, pass-droit, complaisance, corruption ; tout va dans le meilleur des mondes. Ce qui en dit long, et même très long, surtout concernant le devenir de la population qui ne voyant pas plus loin, ne voit pas ce qui à terme l'attend.
Mais tant pis donc car après moi le déluge, et puis surtout peu importe, car pourvu qu'çà dure.
Il ne s'agira pas de bêler quant il sera trop tard.
Ce n'est qu'une question de courage, mais d'abord d'intégrité, et qui dit intégrité dit respect de soi-même. Ce qui en dit long tout autant. Question de fierté après tout.
La conception de la Justice qu'a un peuple en dit long sur lui-même.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est