sak ifé nout jordu ék nout demin

SAINT PAUL 2014 : « Gardons l'espoir ! »


Citoyen
Lundi 17 Mars 2014

Beaucoup de citoyens saint paulois se demandent aujourd'hui la raison pour laquelle, la candidature de M. Joseph SINIMALE a été retenue pour être soutenue par la « droite » locale et notamment par la Région. Je m'interroge aujourd'hui comme eux. On ne s'y serait pas mieux pris, pour faire gagner au premier tour, la député-maire Huguette BELLO !


D'autres candidats auraient été largement plus performants en terme de qualité mais aussi d'image, que ce « papy » faisant de la résistance. Plutôt que d'ouvrir un avenir radieux à la droite, en choisissant des candidats plus jeunes, voire même féminins, nos caciques locaux ont enfermé la droite saint pauloise dans un triste passé, au lieu de la projeter dans un avenir meilleur. A l'heure où nos jeunes désertent la politique, la vouant aux gémonies (avec raison parfois...), nos élus ne trouvent rien de mieux que de soutenir l'insoutenable. Ils font le pire choix en matière de tête de liste visant à détrôner la députée-maire de Saint Paul, désormais étiquetée « PLR », mais toujours viscéralement ancrée bien à gauche.
 
Soixante douze ans au compteur le père Joseph tout de même !...Le différentiel générationnel ne pourra que s'accentuer pour générer moult incompréhension et conflits. Ainsi, plus de deux générations séparent un jeune citoyen électeur saint paulois du candidat SINIMALE.... C'est beaucoup, c'est trop !
 
Après nous avoir joué la scène - indécente parfois - de la moralité en matière politique, nos élus nationaux et locaux, tant à droite qu'à gauche, juste après l'élection présidentielle,  nous « refourgue » sans honte, un « Jean Valjean » de la politique pays. Certains électeurs crédules ou intéressés, c'est selon, nous font alors le coup du : « Il a payé sa dette à la société ». Soit, mais pour ma part, je n'ai pas été remboursé.  Il faut être sérieux, tout citoyen qui désire passer un concours administratif devra montrer patte blanche et exhiber son casier judiciaire. L'administration postulée lui accordera t-elle à la lecture d'une condamnation dirimante, le droit de passer son concours sous prétexte « qu'il aurait payé sa dette à la société » ?... Je ne le crois pas. 
 
C'est pourquoi, sous peine de se voir appliquer la maxime « on a les élus que l'on mérite », les citoyens ont aujourd'hui le devoir de se renseigner et de choisir des candidats, de tous bords politiques, dont l'intégrité n'a jamais été égratignée, ni le sens de l'intérêt général altéré ou malmené. Ainsi, se trouvent « ispso facto » exclus, les premiers magistrats ayant privilégié certaines catégories sociales ou socio-professionnelles... pour des raisons purement électoralistes. Le clientélisme doit être banni. Les citoyens ont aussi le devoir de chasser les cumulards du paysage politique réunionnais. Force est d'observer que certains caractères sus-cités, se retrouvent quelque peu chez la députée-maire de Saint Paul. On reconnaît d'ailleurs facilement le « cumulare-politicus ». Il ne cherche quasiment jamais, sauf s'il y trouve son intérêt, à proposer des réformes de meilleure gouvernance ou visant à rendre la démocratie plus réactive. Parfois même, il se targue d'être celui ou celle ayant permis de construire des hôpitaux pour les Saint Paulois. Il nous faut donc toujours prudence garder vis à vis de ces prédateurs. 
 
Ayons mes amis ici, une pensée pour ces « petits candidats », qui ne travaillent qu'avec leurs tripes et leur propres économies. Des économies qu'ils ne sont pas sûrs de récupérer, loin s'en faut. Il n'ont pas le « staff » administratif de l'équipe de la mairie en place, pour veiller à la « propagande ». Et le mot est ici pesé. Pas de catalogue de 'la redoute' de dix neuf pages en couleurs non plus, à distribuer aux Saint Paulois pour expliquer leur programme. Même pas de salle pour y installer une permanence. Une honte pour la démocratie. Une démocratie sélective, totalement gratuite pour certains et coûteuse pour d''autres.
 
Bravo à ceux et celles, qui ont aussi obtenu le label « Anticor2014 », label anti-corruption, qui juridicise leurs engagements. Notamment celui de l'utilisation et du contrôle, par des organismes ad'hoc et par tout citoyen, des finances publiques de la ville. On ne pourra que se féliciter des programmes proposant les Référendums d'Initiative Populaire (RIP), visant à se démarquer des simples consultations, qui n'induisent évidemment pas les mêmes conséquences. Puis enfin, cerise sur le gâteau, la liste qui propose la prise en compte du vote blanc dès à  présent. Que cela fleure bon la vraie démocratie...
 
A Saint Paul, demandez le programme pour découvrir aisément cette candidate progressiste et novatrice. Elle souhaite ardemment remettre l'élu à la place qui est réellement la sienne. Celle d'un simple délagataire.  Ce ne sera pas une mince affaire ...
 
 
 
 
 
 

Marc Lewitt



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Front National 974 le 20/03/2014 20:58
BIEN VU MADAME LARTIN, LA DROITE NE POUVAIT PAS CHOISIR PLUS MAUVAIS CANDIDAT POUR BATTRE LA " VÉNÉRABLE GRANDE MAÎTRESSE DE LA LOGE FÉMININE DE LA RÉUNION. NOUS N’ATTRAPERONS DONC PAS LE CHOLÉRAS, MAIS NOUS GARDERONS LA PESTE. D'ailleurs, malgré notre consigne de voter " blanc " partout ou une liste FN ne sera pas présente, j'ai déjà rencontré des électeurs FN qui " couleront " BELO " ! JCOB

2.Posté par Emmanuel le 21/03/2014 09:55
Les "frères" plus fort que tout…
Alliance FN-PLR ?
Ce n'est plus le grand écart, c'est l'arrangement de derrière la cuisine…
Qui leut cru ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN