Ce qui fait la vie de la cité…
Citoyen

Question réunionnaise à un Député de la République

Jeudi 19 Juillet 2018

Monsieur Le Député, petite question de citoyenne réunionnaise : N'avons-nous pas besoin à La Réunion de Réunionnais qui s'expriment face au National ? Vous faites partie de ces exemples pour la population réunionnaise. Ceci est important dans notre contexte historique ou historico-politique.



Alors pourquoi ce choix pour la 7 ème circonscription ?

Les raisons et la situation de cette ré-élection, rendent la question encore plus cruciale.

N'avons-nous pas le droit de demander, de souhaiter, de vouloir que les Réunionnais poursuivent cette volonté de participer directement aux débats et enjeux politiques, voire du développement de l Ile au sein de la république française ( à laquelle ils appartiennent depuis 1946) ?

Depuis un certain temps, nous Français, avons évolué vers la recherche de la participation citoyenne. Les associations apparemment se sont développées ( malgré la baisse du budget pour beaucoup), mais la possibilité pour le «citoyen du terroir», c est à dire à l action locale (face au gobal) de participer aux décisions gouvernementales par sa présence, est-elle plus ouverte (malgré « le destin  politique» de certains individus ?)

Originaires d'un lieu (espace géographique)- n'avons-nous pas le droit de vouloir représenter les citoyens, électeurs, de cette contrée dans le débat, les confrontations du national, pour comprendre la situation existante et faire part des doléances de la population ?
Notre situation n est pas celle de la métropole, qui est le pouvoir central avec ses régions et départements, elle est celle d une colonie devenue département.

Aussi plaider pour l'accès de la population originaire aux fonctions d'élus, c est tout autant plaider pour « l'intégration des  personnes dites  de «générations nouvelles d'immigrés» aux  rôles d élus, au même titre que tous les Français ayant ce droit de citoyen.
C'est un enjeu de grande importance pour toutes les démocraties, qui selon leur Histoire, ont mis en place des modalités diverses de représentation politique par le vote d'élus.

A la Réunion, il y a eu l'abolition des contrats de travail non libre et d asservissement, puis la départementalisation.
Et la question que je vous pose, se rapporte à la continuité de la liberté d expression du Réunionnais et de l élargissement ou l accès à sa participation à la vie politique en tant qu élu, représentants des citoyens qui vivent à La Réunion.

Serait-il possible d'avoir votre position face à mes interrogations de citoyenne française originaire et habitante de l ile.

Salutations très distinguées.

Damoin Inlidé Siouplé




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >





Derniers commentaires