sak ifé nout jordu ék nout demin

Pierre Vergès :“La stratégie votée au Congrès a payé"


Politique
Mardi 29 Mars 2011

Le nouveau conseiller général du Port 1 a appelé, dès l'annonce de sa victoire, à soutenir la candidature de Nassimah Dindar à la présidence du Conseil général. Pierre Vergès a également indiqué qu'il ne sera pas candidat aux municipales de 2014 au Port.


Pierre Vergès :“La stratégie votée au Congrès a payé"
Le score de 60 % de Pierre Vergès au second tour dans le canton 1 du Port, fait-il oublier sa performance au premier tour ? Son père Paul Vergès avait répondu à cette question lors de sa conférence de presse de jeudi. “Ce ballottage est anecdotique”.

Pas pour Valérie Auber et La Réunion en confiance. Hier soir sur Télékréol, la concurrente de Pierre Vergès a redit toute sa fierté "d'avoir poussé un Vergès au second tour dans son bastion du Port". Fabienne Couapel-Sauret et Yolaine Costes de La Réunion en confiance, ont félicité par ailleurs Valérie Auber "pour sa belle performance, et ce pour une première en son nom".

Pierre Vergès a une autre lecture des résultats. "Nous avons confirmé l'ancrage du PCR au Port. Nous avons d'une part conforté l'action municipale et la politique du Conseil général. Ces cantonales, c'est aussi un positionnement clair de la population contre la casse sociale du gouvernement”.

“Nous avons fait preuve de loyauté envers les autres composantes de la majorité départementale. C'est aussi l'un des éléments de la stratégie votée lors du Congrès du PCR l'année dernière à Saint-Louis. Notre motion mettait également la nécessité d'un renouvellement de la classe politique. Avec Henry Hippolyte, Michèle Caniguy, Pascaline Chéreau-Nemazine, Daniel Alamélou et Eric Fruteau, le PCR tient ses engagements".

“Toutefois, nos résultats auraient été encore meilleurs, si nous avions su tirer les enseignements des situations passées. Ainsi à Saint-Louis, l'impopularité de certains décisions communales suite à la mauvaise gestion de la majorité précédente, a joué en défaveur de Claude Hoarau et Yvon Bello.

“Cela montre aussi la détresse sociale d'une grande partie de la population. Aujourd'hui, les Etats généraux de l'urgence sociale, s'imposent. Je veux y prendre part, et ce quelle que soit la place qui sera la mienne, et la lourdeur des responsabilités qui vont en découler", a indiqué Pierre Vergès, nouveau conseiller général.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Août 2013 - 01:00 Freddy Samy : "J'ai brisé toutes mes chaînes"