sak ifé nout jordu ék nout demin

Néo Colonialisme : Expropriation spoliation au Cap Lahoussaye


Culture - Kiltir
Samedi 5 Octobre 2019

Petits arrangements entre gens bien intentionnés ?
Le docteur Karl BELLON dénonce…


Comme au bon vieux temps des c..., les habitants de La Réunion ne peuvent pas devenir propriétaires de leur terre (ou le rester) !

En 2001 tous les acteurs politiques font bloc contre l'idée d'une quelconque expropriation.

En 2019 ces mêmes acteurs sont atteints de mutisme !

Que s'est-il donc passé entre ces deux années ?


En 2012 le PLU de la municipalité de Mme Bello à Saint-Paul offre à l'Etat une grande partie du territoire sous la forme d'une "Zone Naturelle" : la Savane…

C'est, rappelons-le une municipalité composite, faite d'un assemblage d'anciens du Parti Communiste Réunionnais renommé pour l'occasion PLR et de Europe Écologie Les Verts de M. Marchau en la personne de Mme Melissa Cousin.



Aujourd'hui c'est Mme Yvette Duchemann, Présidente du Conservatoire du Littoral qui engage l'expropriation des familles réunionnaises sans toucher à certains intérêts tel un héliport qui comme nous le savons tous ne pollue pas et n'émet aucune gène pour l'environnement !

Pour respecter la forme, il y a une enquête publique d'une durée de 15 jours dont les conclusions engageront l'avenir de l'Ouest Réunionnais.


Après les montagnes avec le Parc National des Hauts, la mer et la plage avec le Parc Marin, les Réunionnais en passe d'être totalement dépossédés de leur territoire…

Ne pas connaître son histoire, c'est être contraint de la revivre…
On comprend mieux le non enseignement de l'histoire de son peuple dans nos écoles… coloniales ?

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 7 Décembre 2019 - 18:22 Nos séniors, miroirs de notre avenir

Vendredi 6 Décembre 2019 - 07:27 « Radioscopie d’une société qui se précarise »