sak ifé nout jordu ék nout demin

Ça ne lui a pas PLU, alors Emmanuel Séraphin (St-Paul) répond à Yves Mont-Rouge (JIR)


Dans la presse
Lundi 3 Décembre 2012

"Monsieur le rédacteur en Chef, vous avez écrit un édito le 29 novembre dernier comportant énormément d’approximations, d’erreurs, voire des propos diffamants. Mon nom étant cité trois fois, je suis persuadé que vous ne verrez aucun inconvénient à publier mon droit de réponse".


Ça ne lui a pas PLU, alors Emmanuel Séraphin (St-Paul) répond à Yves Mont-Rouge (JIR)
Contrairement à ce que vous affirmez, le PLU de Saint-Paul fait l’unanimité. En effet, du point de vue politique, il a été voté à l’unanimité des élus présents lors du conseil municipal du 27 septembre 2012.

Fait notoire, l’opposition l’a approuvé. Je salue ici encore ces élus de l’opposition qui ont pris leur responsabilité dans l’intérêt des Saint-Paulois. Ils font honneur à leur mandat. En effet, comment construire et aménager un avenir pour la commune alors que les documents stratégiques datent de 1978 pour le plus ancien ?

Vous faites référence à des élus mécontents ? Alors pourquoi ne se sont-ils pas exprimés lors des réunions spécifiques ? Des commissions ? Des bureaux municipaux ? Du conseil municipal ? Il aurait été intéressant pour vous de savoir le pourquoi de leur courroux…

Vous insinuez que nous avons construit ce PLU dans la plus grande opacité. La commission d’élus que vous citez et que j’ai présidée pendant quatre ans a permis de faire un travail transparent et en profondeur, prenant en compte toutes les tendances politiques et les sensibilités de notre majorité municipale pour construire ensemble le Saint-Paul de demain.

Un travail de concertation exemplaire a été effectué, chacun a pu s’exprimer, les habitants de tous les quartiers, y compris ceux de Mafate. Elément important et qui doit être souligné, le PLU de Saint-Paul est le seul à être totalement en ligne sur internet depuis son arrêt le 29 septembre 2011. Tout y est consultable, rien n’est caché.

Croire qu’en élaborant un PLU on peut tout faire est un raisonnement simpliste et démagogique. En effet, la Région par le Schéma d’Aménagement Régional (SAR) impose un quota de déclassement sur les 20 prochaines années, soit 145 ha à Saint-Paul en zone urbaine. Elle impose aussi des zones déterminées en dehors desquelles les déclassements sont interdits. Les périmètres irrigués fixés par le projet du Département gèlent une grande partie du foncier agricole.

Vous m’affublez d’un secret extraordinaire qui bien sûr fait fantasmer plus d’un : la surface déclassée en faveur de la société CBO. Pour avoir cette réponse, il faudrait recenser toutes les parcelles de cette société sur l’ancien POS et faire la même chose sur le nouveau PLU pour avoir une comparaison.

Vous pouvez aussi prendre le registre de l’enquête publique, constater les demandes de déclassement de cette société et voir ce qui a été effectivement déclassé en zone U, AU, AUst, etc. Nous n’avons pas fait ce travail. Et pourquoi le ferions-nous ?

En se dotant d’un PLU, la commune de Saint-Paul peut enfin rattraper le retard qu’elle a accumulée ces dernières années. Ainsi, les quartiers se structurent, nous construisons des crèches, des écoles, des logements, des zones d’activité économique, etc. Jamais les investissements n’ont été aussi importants pour le développement de la commune.

Il est à noter que le PLU a reçu l’avis favorable de l’Etat, de la Région, du Département, des chambres consulaires, de la commission d’enquête, etc. Bien sûr, ce document n’est pas parfait. Bien sûr que certains ne sont pas satisfaits.

Un PLU fait forcément des mécontents et c’est là une aubaine pour le rédacteur que vous êtes. Si c’était aussi simple, pensez-vous que tous les anciens maires attendraient 34 ans pour se doter de ce précieux document ?

Le statut d'élu nous expose à des critiques. C'est le jeu démocratique. A aucun moment cependant, je ne pourrais tolérer des allégations pouvant porter atteinte à mon honneur et à ma probité. Bien évidemment, compte-tenu du caractère diffamatoire voire injurieux de certains commentaires parus sur votre site internet suite à votre article, j’engagerai systématiquement des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs présumés.

Adjoint délégué à l’aménagement de St-Paul



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par blablabla le 03/12/2012 05:31
i[i["Il est à noter que le PLU a reçu l’avis favorable de l’Etat, de la Région, du Département, des chambres consulaires, de la commission d’enquête, etc. Bien sûr, ce document n’est pas parfait. Bien sûr que certains ne sont pas satisfaits. "

mais que racontez vous monsieur l'élu, c'est de la cacophonie, parfait ou imparfait ???!!!!

si votre document n'est pas pas parfait, c'est normal que des personnes s'élèvent pour que la perfection soit présente
blablabla, franchement la pique à ou la
quand on a rien à se reprocher, on ne répond pas

Ridicule, juste pour se mettre en avant

2.Posté par Antoine le 04/12/2012 14:53
Franchement, tout cela n'est pas très joli pour la démocratie. Il serait bon de savoir ce qu'en pense un certain C.F ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?