sak ifé nout jordu ék nout demin

Mutation des fonctionnaires : FO est pour le retour au pays !


Citoyen
Mardi 20 Octobre 2015

FO Fonction publique vient de prendre connaissance de la décision des députés de reconnaître la spécificité des agents outre-mer affectés en métropole.


En instaurant la notion des centres d'intérêt matériels et moraux (CIMM) pour les demandes de mutation des fonctionnaires originaires d'outre-mer, c'est une première étape dans le combat pour le retour au pays des personnels trop souvent éloignés de leur famille.
FO Fonction publique rappelle son attachement à défendre systématiquement dans les CAP le retour des originaires sur des postes ouverts à la mobilité.
Pour FO, la mise en œuvre des CIMM dans chaque ministère doit permettre aux originaires de l'Outre-mer de retourner au pays plus facilement. Dans tous les cas, cela doit être un élément déterminant pour les mutations.
Notre organisation syndicale interviendra à tous les niveaux pour exiger le maintien de toutes les garanties statutaires de la fonction publique pour tous les agents qui retournent au pays.
Nous veillerons également à ce que les critères définissant les CIMM soient réellement favorables aux originaires et que l’amendement adopté ne soit pas de la poudre aux yeux.
Néanmoins, cette mesure risque de ne pas résoudre les problèmes des mutations si le gouvernement n'envisage pas de mettre en place un plan de rattrapage des postes dans la fonction publique en Outre-mer.
Le secrétaire de FO Fonction Publique de la Réunion

Janick CIDNEY



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >