sak ifé nout jordu ék nout demin

Le Musée de Stella toujours en lifting après 3 ans de travaux


Culture - Kiltir
Lundi 25 Août 2014

Le Conseil Régional nourrit toujours semble t-il, à faire du Musée de Stella (ancienne Usine sucrière) un véritable Centre culturel, un espace d’échange et de partage autour de l’histoire et de la mémoire des Hommes qui ont travaillé à cette Usine, dits « travayèrs tabisman », mais aussi autour de l’histoire de la canne avec les « travayèrs bitasion ».


Le Musée de Stella toujours en lifting après 3 ans de travaux
Mais voilà, le Musée est toujours fermé actuellement, en raison d’un vaste projet de réhabilitation, qui a pris beaucoup de retard dans sa livraison. Bien que les travaux ont commencé depuis le second trimestre de 2011, pour une ouverture prévue pour début 2013. Cependant la belle Dame se fait  toujours languir !
 
C’est vrai que d’importants travaux de rénovation, de modernisation et d’agrandissement  ont été programmés pour  conserver son « cachet » premier mais à veiller aussi, à préserver l’environnement dans lequel le Musée est enraciné.
 
Toutefois, malgré cette opération de grande envergure, de ce souffre  nouveau et de sa beauté extérieure bien visible à quelques kilomètres de la route des tamarins, ce long retard reste  énigmatique pour notre Musée de Stella et pour les touristes. Surtout au moment, que nos visiteurs semblent à la recherche de « la mémoire d’une époque » à travers ce Musée.
 
D’ailleurs, les anciens « travayèrs tabisman » que nous sommes, attendent également pour découvrir les nouvelles technologies proposées, les spectacles audiovisuels prévus, les nouvelles organisations offertes et des emplacements revisités…etc. Mais surtout, que dans cette modernité, l’âme créole de cette Usine soit préservée voire aussi protégée. Car les visages photographiés par Yann Arthus Bertrand ont dit long de cette période de mémoire.
 
Mais, pour l’instant, il faudra encore patienter encore quelques mois peut-être pour découvrir ce grand Musée de l’intérieur. Comme a si bien dit Nelson Mandela « En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant ! ».
 
Ancien « travayèrs tabisman »
 

Jean Claude COMORASSAMY



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par FAIVRE Daniel le 27/08/2014 09:16
Oui l'ouverture c'est pour quant, ou est le problème manque d'argent ou manque de volonté, chantier au ralenti certains décideur doivent ce dire sa presse pas,

2.Posté par rololo le 21/10/2014 12:27
Tout arrive à point qui sait attendre !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mars 2021 - 07:50 Le Maloya d'Henri

Dimanche 20 Décembre 2020 - 07:15 FONNKÉR POU VINDÉSANM