sak ifé nout jordu ék nout demin

La femme sans jambe n'est plus à Saint-Paul…


Billet
Mercredi 24 Juillet 2013

C'est le requin qui est de retour dans l'imaginaire réunionnais… Et il s'installe pour de bon, un peu aidé par le côté requin de certains manipulateurs de presse. Même si tout le monde sait bien que ce n'est pas Bello personnellement qui fait venir les requins sur le bord de mer de Saint-Paul, il y a fort à parier que cette histoire restera collée à son image, comme l'a été à une autre époque, sa promenade aux ciseaux dans les allées des boutiques de tee-shirts… A elle de transformer ce qui pourrait être un handicap en valeur ajoutée.


La femme sans jambe n'est plus à Saint-Paul…
Les manipulateurs gros doigts de notre presse si fragile, sautent sur tout ce qui bouge et qui est susceptible de faire du buzzz…
 
Une information "récupérée" sur un "fil d'actualité de Facebook" est "traitée" par un blog qui n'a pas que les yeux plus gros que le ventre… en fait sa une… L'affaire semble assez grave pour devoir être étouffée au plus vite…
Aussitôt, les "états majors" au courant de la tragédie qui se met en place, les réactions sont multiples…
D'un côté l'on consulte les avocats pour qu'ils puissent y trouver un intérêt et une procédure…
De l'autre, il faut éteindre l'incendie et l'on envoie à la va vite un escadron de scribouillards qui cherchent aussi leurs intérêts imminents et écrivent une tonne de bêtises en changeant les dates pour dédouaner la députée maire qui est touchée de plein fouet par cette affaire qui arrive au plus mauvais moment…
 
Si toute cette intelligence déployée pouvait servir à constituer une force Réunionnaise pour le bien-être de tous ou du plus grand nombre… Non, non, il s'agit de bien marquer la division… 
 
Quel intérêt peut avoir le Réunionnais dans son ensemble à entrer dans cette polémique ? Aucun ?
Pas si sûr…
 
Si cette "affaire" peut déclencher une prise de conscience des services et des élus.
Élus, qui peuvent être tenus personnellement responsables au pénal et s'il y a une plainte d'un citoyen utilisateur du bord de mer… 

Et l'enfumage continue toujours sur ce même blog qui en avait fait sa Une… avec un article pour dédouaner celle qui a utilisé sa cagnotte de parlementaire pour acheter des équipements, en catastrophe à l'époque… En regardant de plus près, le document a été "arrangé" pour rendre la partie de Mme Bello plus visible, il suffit de regarder l'alignement des traits et surtout la hauteur des lettres (très visible pour le "974")… 
…Des gros doigts je vous dit !
 
En tout cas cette "affaire" a mis au grand jour une poignée d'imposteurs de tous poils…
 

Anri



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Septembre 2015 - 22:18 Vitesse et alcool