sak ifé nout jordu ék nout demin

La RéunionÉcolo : BELLO ou l'art du double discours


Politique
Vendredi 27 Novembre 2015

Depuis quelques temps Madame Bello s’évertue à nier son rôle majeur dans les ouvertures de la centrale à béton et la carrière Holcim pour les besoins de la Nouvelle Route du Littoral à Piton Défaud.


A coup de communiqués écrits pas ses sbires, elle nie totalement son implication dans ses dossiers car justement elle est pris en flagrant délit de mensonge politique. Le mouvement LaRéunionEcolo a toutes les preuves qui sont publiques d'ailleurs et que les citoyens réunionnais peuvent librement consultés.

Les Réunionnais pourront alors découvrir le vrai double jeu auquel se livre depuis quelques années  l'ex maire de Saint-Paul. En effet, elle déclare partout qu'elle est contre la nouvelle route du littoral, qu'elle veut revoir les contours du projet, qui d'ailleurs est soit dit en passant un chantier que les réunionnais peuvent tous les jours découvrir depuis l'actuelle route du littoral.

A chaque fois Madame Bello est contre : elle est contre la Nouvelle du Littoral, elle contre les carrières pour les besoins du chantier de la NRL que ce soit à Bois Blanc Saint-Leu où elle a participé à la chaîne humaine, à la ravine Lataniers à La Possession ou encore à Belle Vue La Saline. Elle s'oppose aussi à l'importation de roches de Madagascar.

Elle s'est même opposée au projet de carrière au Piton Défaud et elle s'est  associée aux manifestations des riverains en 2014 alors qu'elle a fait voter, pendant sa mandature, au conseil municipal de Saint-Paul le 27 septembre 2012 (voir document joint et site internet de la mairie de Saint-Paul http://www.mairie-saintpaul.fr/IMG/pdf/04_REGLT_PLU_st_paul_approuve_27septembre2012.pdf)  le Plan Local d'Urbanisme de la commune de Saint-Paul où il est bien prévu en toutes lettres qu'une carrière sera ouverte sur le site de Piton Défaud !

 « Sont admis sous condition  […] les travaux d’extraction de matériaux sous réserve que le projet d’extraction intègre la protection et la mise en valeur des paysages et en particulier celui du Piton Défaud. »  
.

Madame Bello prétend que c'est le Préfet de La Réunion qui seul à décider de l'ouverture de la carrière à Piton Défaud en 2015 ! C'est faux ! Madame Bello a aussi donné son accord et ce dès 2012 !
D'ailleurs à propos de la révison du PLU de Saint-Paul, en 2012, Madame Bello a fait la part belle à CBO Territoria, avec 105 hectares déclassés et elle a laissé pratiquement rien ux réunionais qui pourtant avaient besoin de ce déclassement pour survivre.   

Madame Bello prend vraiment les saint-paulois et les réunionnais pour des imbéciles ! Elle vote un document d'urbanisme en 2012 et en 2014-2015, elle manifeste contre les conséquences de ce même document (ouverture d'une carrière à Piton Défaud) ! Et en plus elle nie son action passée. La RéunionEcolo prouve ainsi que Madame Bello s'est emmêlée les pieds dans le tapis vert ! 

Contrairement a ses allégations et à sa campagne d'agitation-propagande, Madame Bello sait très bien que conformément à la règlement environnementale en vigueur il n'est plus possible de prélever du sable et des galets dans les rivières (sauf à la rivière des remparts a Saint-Joseph où il  existe un risque majeur d’inondation suite à l'effondrement du piton Mahavel) et la seule solution pour les années à venir et pas seulement pour le chantier de la Nouvelle route du littoral mais pour toutes les constructions (maisons individuelles, habitats collectifs, infrastructures sportives, écoles) il faudra trouver des matériaux de constructions (sable, agrégats...)  grâce à l'ouverture de carrières. C'est un non sens politique et faire preuve de démagogie que de nier l'inéluctable !

Par ailleurs, Madame Bello a accordé le permis de construire de la centrale à béton pour les besoins du chantier de la nouvelle route du littoral entre les deux tours du scrutin municipal, le 28 mars 2014. Ses critiques contre le chantier de la NRL tombent à plat !
Madame Bello veut jouer à la blanche et pure colombe vis à vis des réunionnais à l'occasion des régionales du 06 décembre prochain, mais c'est raté ! Ses actes prouvent aux réunionnais que la députée de l'Ouest a une double face ; d'un côté, elle soutient  les cimentiers et de l'autre elle manifeste contre les carrières. Huguette Bello se veut être la nouvelle pasionaria de La Réunion, elle illustre plutôt les politiciens qui n'arrivent pas à assumer leur choix et qui manquent de courage politique !    

Pour Le Mouvement LaRéunionEcolo
Le Porte parole, 

Kishore Pouniandy



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Tilou le 27/11/2015 17:32
Mme Bello a l'art du double langage/ Entourée de ses sous-fifres, elle a règné en maître sur St-Paul, méprisant les militants, repoussant les employés communaux et les administrés qui attendent toujours d'avoir un rendez-vous avec elle...Ainsi, entre les deux tours des dernières municipales, voyant qu'elle allait perdre les élections, elle s'est empress"e de cdiser ses proches tout en délaissant les autres...
Mme Bello crie haut et fort qu'elle va construire des dizaines de milliers de logements sociaux et des milliers d'emplois. Mais pourquoi donc en 6 ans le taux SRU à St-Paul est-il resté inchangé (passant de 9,2 à 9,6 %!) tout comme le taux du chômage?
St-Paul ne veut plus de ces beaux parleurs, "grands promètèrs, ptits donnèrs". Aux Réunionnais d'en faire autant!

2.Posté par dodovolant le 28/11/2015 10:50
Madame Bello est juste une "ancienne communiste".... il n'y a rien à ajouter, sinon que dans une "nouvelle démocratie" TOUS les "partis" et "idéologies" A COMMENCER par ceux de gauche devraient être "INTERDITS de pouvoir" comme "nuisances de l'humanité".....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue