sak ifé nout jordu ék nout demin

L’HOMMAGE DE LA MINISTRE DE LA SANTÉ AU PERSONNEL HOSPITALIER


Citoyen
Lundi 30 Novembre 2015

fondamental La Ministre de la santé, Madame Marisol Touraine a rendu dernièrement, un vibrant hommage à l’ensemble du personnel hospitalier de l’AP-HT de Paris en disant que ses pensées sont évidemment tournées d’abord vers les victimes dont certains sont encore hospitalisés.


Mais, ses pensées, son soutien dit-elle, je les adresse également aux personnels hospitaliers du SAMU, de l’AP-HP, des hôpitaux des armées et des établissements de santé de la petite couronne parisienne. Saluant une nouvelle fois, leur engagement, leur mobilisation et leur très grand professionnalisme. Ils ont été à proprement parler « héroïques », en délivrant une médecine d’excellence dans des circonstances exceptionnellement difficiles", a poursuivi la Ministre de la santé.

 

Aussi, elle a également tenu à saluer "ceux, très nombreux, qui sont venus spontanément dans les hôpitaux pour proposer leur aide, les agents hospitaliers en repos, les anciens étudiants des services concernés, mais aussi des établissements privés et des médecins libéraux. Sans oublier les Français qui, par centaines, sont venus donner leur sang".

 

Par ailleurs, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a aussi annoncé  qu’une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d'euros destinée notamment à récompenser les personnels hospitaliers mobilisés après ces attentats. "Les médecins, personnels soignants et administratifs, techniques, logistiques, ont su prendre en charge les urgences vitales, traiter les blessés, accompagner les personnes choquées, soutenir les familles et répondre, de façon adaptée, à l'ensemble des appels", poursuit-elle en mettant en exergue une " mobilisation remarquable face à une attaque terroriste d'une violence sans précédent".

 

Ainsi, derrière cet hommage, elle confirme que le service public hospitalier constitue un pilier fondamental du pacte national, qui est le fruit d’une histoire longue et riche.

 

Mais, au moment où la nouvelle Loi  de santé est soumise en deuxième lecture à l’assemblée Nationale, plus que jamais, la Santé, les Hôpitaux et des Moyens, ont besoin d’être défendus par nos parlementaires afin que « cette culture de service public » de manière générale reste toujours ce vecteur fort des valeurs endossées à notre République.

 

Pour cela, il faudra procéder aussi à des dépenses nécessaires en structures face aux besoins (un exemple le Pôle Sanitaire Ouest), ou également à des médecins et des soignants encore plus performants, à une politique de formation permanente, encore plus dans la politique de recherche… en un mot, des moyens en quantité et en qualité  au vu de ce 21è siècle.

 

En conséquence, au regard d’une actualité aussi « violente et dramatique », il me semble important, que le gouvernement modifie sa copie, au plan drastique d’économies exigé pour nos hôpitaux et pour la santé. C’est fondamental à mon avis pour mieux soigner les grands maux de nos hôpitaux publics !


Jean Claude Comorassamy



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers