sak ifé nout jordu ék nout demin

L'Alliance dénonce "l'attitude de la majorité régionale"


Politique
Mardi 8 Mars 2011

Lors de la Commission Permanente de ce jour, un dossier, intitulé «aides exceptionnelles - qui avait déjà été présenté lors d’une précédente Commission Permanente et retiré du fait de l’absence de tout élément permettant aux élus de voter en toute connaissance de cause, - a été représenté en l’état, sans aucun élément nouveau.


L'Alliance dénonce "l'attitude de la majorité régionale"
Ce dossier propose d’attribuer à 19 étudiants, une aide individuelle, sans comporter aucun élément sur leur situation (par exemple revenus des parents) ou sur l’éligibilité de leur demande à des régimes d’aides existants (aides de l’Etat  aides du CROUS, etc), et en dehors du dispositif.    

C’est pourquoi les élus de l’opposition, tout en précisant leur plein accord pour aider les étudiants dans le besoin, ont demandé des éclaircissements sur le dossier présenté, dans un souci d’équité entre tous les étudiants, de transparence et de respect des règles normales dans l’instruction de dossiers.

Cette demande légitime exprimée par les élus de l’opposition a provoqué des réponses tout à fait étonnantes et inacceptables de la part de la douzième vice-présidente Nadia Ramassamy et du président Didier Robert.

Nadia Ramassamy, présidente de la commission « égalité des chances », a déclaré en substance : «Nous, tout ce qui passe avec nous, on accepte», comme si l’instruction des dossiers n’était donc pas nécessaire. Il est évident que sur cette base, la porte est ouverte à toutes les dérives et à la gestion des demandes selon le bon vouloir et l’arbitraire de la direction de la Région.

Le président de la Région s’est montré totalement solidaire de sa deuxième vice-présidente. Mais, plus grave, il a délibérément travesti les propos de l’opposition en faisant croire qu’elle était contre le fait d’aider des étudiants, ce qui n’est évidemment pas le cas. Refusant catégoriquement de donner toute explication à l’opposition, il a, par son attitude, dénié  à l’opposition le droit à toute critique et à toute information. Au lieu d’apporter des éléments d’information sur le dossier, il a cherché à stigmatiser les élus de l’opposition.

Prenant acte de cette attitude sectaire, non respectueuse du droit de l’opposition, les élus de celle ci ont logiquement quitté la séance, pour protester contre cette attitude, attentatoire à leur dignité et à celle de la population qu’ils représentent.

Il convient de souhaiter que cet épisode, symptomatique du fonctionnement actuel de l’institution, provoque une prise de conscience salutaire pour revenir à un fonctionnement normal, respectueux des règles élémentaires de la vie démocratique. 

L'Alliance




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Collectif"oubli pa nou" le 09/03/2011 07:09
Nous ici à PARIS...on le savait....Enfin le masque est tombé. Madame Nadia RAMASSAMY , Monsieur Didier ROBERT: Merci. Merci. Nous sommes rassurés. Tout est dans cette phrase, prononcée par Nadia RAMASSAMY:" Nous, tout ce qui passe avec nous,on accepte."C.Q.F.D. Les Réunionnaises ,les Réunionnais sont averties, avertis. Tu veux..Tu passes par moi , Nadia."C'est simple". Tu n'as plus à faire de gros dossier avec les revenus , avec les avis des autres organismes...tu viens. Je prends ton dossier . C'est bon. La prochaine fois tu votes pour moi. Donnant. Donnant. C'est simple. Et pour les gros chantiers ça se passe comment,?
Ah! j'oubliais les arguments des élues,élus de l' Alliance. Tu fais ce que GOEBBELS -ministre de la propagande 1937-1945 a dit:"plus le mensonge est gros, plus c'est cru"..;Bon élève notre Président de Région!
Nous ici on le savait..;à 10 000 km. Notre collectif animé par des Présidentes et Présidents et avec des individuels ..nous sommes partout...nous savons presque tout.. On le savait. Dés les nominations à l' antenne de la Région à Paris...le refus du responsables de nous recevoir..étaient des signes évidents...Nadia RAMASSAMY a eu l'"honneteté" de le dire publiquement. Le pouvoir pour le pouvoir. Le pouvoir pour son parti, pour son clan, pour ses amies, amis et sa famille -n'est-ce pas Nadia RAMASSAMY. ET nos compatriotes qui vivent ici dans la galère..eux: ils ne votent pas à la Réunion...alors ces responsables ils nous oublient tout simplement et refusent de nous recevoir: ils ont raison. Nous sommes les animateurs de cette communauté Réunioinnaise en Métropole depuis 20 30 voir 50 ans. Nous, nous connaissons la vraie vie de nos compatriotes...pas les couleurs des tapis des salons..et puis nous ne mangeons pas de ce "pain".
Le masque est tombé. Merci.
Nous, nous accompagnons nos compatriotes qui vivent dans la misèse..nous sommes à leur côté..ces gens de peu. Juste à côté d'eux.
Elles, ils savent mesurer notre dévouement Réunionnais.
Alé pass shifon mouyè dan la kour.
Kansa la pti kafè au krèol Rènyonè.
Zot abiz sï in moun,à nou Rènyoné.

Aimé TECHER
porte parole du "oubli pa nou".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Janvier 2020 - 10:32 Un candidat sérieux pour Saint-Pierre

Samedi 25 Janvier 2020 - 11:52 Saint-Pierre à vélo avec ANDA