sak ifé nout jordu ék nout demin

Joseph Sinimalé : La culture pour tous et plus proche de tous


Citoyen
Mardi 17 Juin 2014

Dans le texte reproduis ci-dessous, Joseph Sinimalé nous montre que gagner les municipales de Saint-Paul était la première étape pour chasser Huguette Bello et ses fidèles hors de cette maison du peuple Saint-Pauloise. Le discours est musclé comme il se doit.


Une médiathèque contre 6 équipements culturels de proximité et un conservatoire

Une belle réponse à la démagogie
Une belle réponse à la démagogie
Mesdames, Messieurs les journalistes
 
Je vous remercie d’avoir répondu à notre invitation à ce point presse, au pied de ce gigantesque bâtiment et autour d’un sujet concernant la Culture.
 
Le candidat que j’étais, et ma liste, nous n'avons jamais caché à la population notre désaccord face à ce projet pharaonique.
 
Nous avons toujours dénoncé ce projet car il ne tient absolument pas compte de l'existence de la population des écarts de plus en plus nombreuse.
 
Posément, dans le calme et la sérénité, dès que nous avons été élus à la Mairie de Saint-Paul, nous avons évalué la situation.
Tranquillement, nous avons étudié ce projet en chantier.
Avec sang froid, je vous fais ici une première démonstration de notre volonté de défendre l'égalité des chances entre les habitants des hauts et ceux du littoral, tout en maitrisant les finances de la Commune.
 
D’après des éléments d’informations que j’ai fait remonter des services de la Mairie, je suis d’abord en mesure d’affirmer quelques vérités assorties de craintes si jamais le projet d’origine se concrétisait : 
 
Des coûts de fonctionnement non maitrisés de plus de 2 Millions d'euros / an
Plus de 3 Millions d'euros investis dans l'achat des livres qui sont pour le moment entreposés dans des conditions d’humidité extrêmes. A tel point que leur renouvellement pourrait intervenir avant même le premier usage.
Des embauches déjà réalisées pour faire fonctionner ce qui se voulait être une médiathèque alors que l'outil n'est pas prêt.
 
Tous ces millions ont été dépensés en utilisant l'argent des Saint-Paulois. Et pour supporter sur le long terme les charges de fonctionnement, l'augmentation des impôts serait inévitable avec un tel projet.
 
Nous nous sommes offerts le temps de la réflexion et avons échangé avec les services de la Région et sur le projet du nouveau Conservatoire de Région
 
Après avoir pesé, jaugé les tenants et aboutissants, l'avancée des négociations me permet de dire aux Saint-Pauloises et aux Saint-Paulois, avec la même sérénité que, sans qu’ils n’aient à dépenser un euro de plus, Saint-Paul peut avoir :
Un Conservatoire régional de la musique, des arts et de la culture de La Réunion en ces lieux mêmes où était prévue une médiathèque démesurée
2 médiathèques à taille humaine seront construites dans les hauts (sur deux des quatre pôles de vie ci-après: à la Saline–Vue Belle, entre Saint-Gilles-les-hauts et Plateau Caillou et aux environs de la Plaine Bois de Nèfles,) 
4 remises à niveau et extensions des bibliothèques situées dans les quartiers de Bois de Nèfles, du Guillaume, de Plateau Caillou et de Saint-Gilles-les-Bains 
ainsi que la rénovation et agrandissement de l'actuelle médiathèque du Front de Mer.
 
Il est évident que chacune de ces structures de proximité sera suffisamment équipée en matériels informatiques, éducatifs, ludiques et culturels afin de permettre aux populations, jeunes et moins jeunes de jouir pleinement de ces espaces. Et ce, en toute quiétude, au sein d’équipements spacieux, respectueux de l’environnement, économiques tant sur le plan énergétique qu’au niveau du fonctionnement, et agréables à vivre. Elles feront oublier le faste et l'austérité d'une "médiathèque" aseptisée de sept niveaux.
 
Ainsi, avec des avantages certains, en plus de la convivialité, ces outils seront des équipements véritablement proches de la population, facilement accessibles, surtout pour les familles les plus modestes dont nous sommes de vrais défenseurs. Contrairement à une médiathèque volumineuse en centre ville, tenant les habitants des hauts de Saint-Paul très éloignés de la Culture, il sera beaucoup plus facile au sein de ces petites médiathèques de quartiers et bibliothèque plus modernes, d'accéder à la lecture, à la musique, aux activités éducatives, au wifi, et à tout ce que l'on est en droit d'attendre comme avantages.
 
Nous avons fait de la proximité, une des priorités de notre mandature. La pratique culturelle – une politique dont l’opposition n’a pas l'exclusivité - n’échappe pas à cette forte volonté de proximité.
 
Tout le monde connaît le trait de caractère de la député. Bien sûr, elle est dans son rôle d'opposante, avec la même virulence exacerbée. Les Saint-Paulois ne sont pas dûpes : Mme Bello, toujours dans une logique d'affrontements purs et durs, (avec l'appui de certains médias parfois) n'est jamais avare d'attaques acerbes qui ne riment souvent à rien. Refusant les échecs, elle n'admet pas la contradiction. Elle refuse de reconnaître que d'autres puissent avoir raison. Et n'admet jamais qu'elle puisse faire fausse route et avoir tort 
 
Les électeurs Saint-Paulois ont voté en leur âme et conscience pour notre projet et nous ont élu !
N'en déplaise à Mme Bello, elle a perdu les élections municipales.
 
Depuis notre élection, nous nous attachons à essayer de comprendre ce qui pouvait motiver les millions engloutis dans cette structure qui n'a pour but que de flatter l'égo de la députée : égoïstement, elle voulait marquer Saint-Paul de son empreinte.
 
Pour notre part, nous voulons répondre au souci qui nous est cher, de mieux équilibrer l'aménagement de notre territoire en respectant notre engagement sur davantage de proximité. Nous ne nous laisserons pas déstabiliser par un petit groupe de personnes qui veulent asseoir leur notoriété au lieu de vouloir privilégier l'intérêt général de la population Saint-Pauloise. 
 
Contrairement aux allégations de mon opposante, la Culture est très importante à mes yeux. Mais cette Culture ne peut être accaparée par une élite au détriment de la masse populaire, je suis favorable à une Culture pour tous et plus proche de tous.
 
Cette Culture que je veux démocratiser pour en faire profiter le plus grand nombre de Saint-Paulois.
Cette Culture que je veux rayonnant sur tout le territoire communal et allant vers la population ; mais n'imposant pas à cette population l'obligation d'affronter les affres du quotidien avant de parvenir jusqu'à elle.
 
 
 
 
Pour répondre maintenant aux dernières attaques de l'opposition
 
Je viens de vous faire la démonstration que Saint-Paul n'est pas en solde, bien au contraire !
 
Notre souci est de respecter nos engagements de campagne et surtout de gérer de façon responsable les finances de la commune.
 
La bonne entente entre le Président de Région et moi facilite, comme vous pouvez le constater, l'avancée des pourparlers, dans le cadre de financements des projets de la Commune.
 
Je vous donne d'ailleurs rendez-vous lors du vote du budget 2015, et vous verrez que notre élection et notre travail auront profité à tous les Saint-Pauloises et Saint-Paulois.
 
Au sujet de la prétendue vente de la longère à un privé.
 
Je tiens à dire à nos opposants que c'est avant tout un procès d'intention qu'ils nous font et que leurs allégations frôlent la diffamation.
 
Une proposition d'achat nous est bien parvenue. Toutefois, comment peuvent-ils affirmer que la Mairie vend la longère à un privé alors même que nous n'avons procédé à aucune délibération ?
 
Tous les jours les Maires reçoivent des propositions d'achats ou de locations de biens communaux. Il revient alors aux services d'instruire et aux élus de voter en exprimant leurs choix.
 
Que je sache nous n'en sommes pas encore là !
 
Est-ce une technique de l'opposition de crier au feu alors qu'il n'y a pas le feu pour faire croire aux Saint-paulois qu'elle défend leurs intérêts ?
 
Ce n'est pas sérieux !
 
Comme il n'est pas sérieux de la part de leur leader de parler de nous et de moi en cherchant à me dénigrer en parlant de petit homme !
Oui Madame Bello je ne me prends pas comme vous pour un grand personnage, j'ai la modestie de vouloir représenter dignement tous les Saint-Pauloises et les Saint-Paulois, du plus petit au plus grand sans chercher à me placer ni au dessus, ni en dessous !
 
Je vous rappelerai une célèbre phrase d'une personne que vous avez fréquenté : “ Nous lé pas plus, nous lé pas moins, respecte à nous !
 
Des paroles à méditer, Madame !
 
 
Le Maire de Saint-Paul,
 
 
 

Joseph SINIMALÉ



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par DANORD le 17/06/2014 04:13
Bien , Monsieur le Maire de St Paul !

2.Posté par IDEE le 17/06/2014 08:18
Bravo ,bravo,bravo mille fois bravo.Je respire mes impôts ne vont pas augmenter et la culture sera à la portée de tous grâce à vous Monsieur SINIMALE.
La dépitée avec les petits comiques qui l'entourent peuvent continuer à faire du cinéma,mais toute cette petite bande finira bien un jour de comprendre que SINI il dit il fait,que SINI est un homme de paroles .SINI on est avec vous et tenez bon .

3.Posté par Marie Annick le 17/06/2014 09:10
Que du bon sens dans ces choix pour la Culture à destination de tous les Saint-Paulois, dans les quartiers des hauts et au centre ville. C'est à la fois rassurant et encourageant. Il faut mener à bien ces différents projets annoncés. Il faut que la Région, l'Etat accompagnent ces projets. Ils valent bien mieux que le seul projet porté par l'ancienne majorité. J'ai confiance.

4.Posté par PAUL le 17/06/2014 11:38
Enfin un éclaircissement. Je comprends mieux votre démarche M. Le maire.

Vous dites que Madame BELLO avait déjà embauché du personnel pour une structure qui n'existe pas encore, cela me rappelle la méthode que Paul Verges avait pratiqué pour la maison de la civilisation en embauchant sa file!!!

Bref les méthodes des communistes ne m'étonnent plus, et aujourd'hui comme les détracteurs de la NRL Madame BELLO s'attaque à la personne du maire.

Je constate que les communistes ont du mal à vivre l'échec ce qui engendre un manque de respect envers les élus en les insultants, en les rabaissant et les humiliants!!! Quel honte pour des êtres humains!!!

5.Posté par La rédactrice le 17/06/2014 12:10
Bonjour,

Rien à ajouter.
J'approuve les décisions prises par Monsieur le Maire.

Saint-Paul ne tombera pas dans un gouffre financier.

6.Posté par IDEE le 17/06/2014 13:52
Quelle horreur de savoir que des livres sont en train de se dégrader dans des cartons. La commande des bouquins pour cette médiathéque qui n'existera j'espère que ce n'est pas les contribuables qui devront payer.....c'est vraiment du gaspillage des fonds public,il faut que la dépitée paye de sa poche les factures et dont on serait curieux de connaître les montants,et est ce qu'il a eu un appel d'offre,serait -il possible que la dépitée ait acheté ces livres avec des copains? car il faut nous expliquer comment elle a pu acheter ces livres ? et depuis quand ces livres dorment dans les cartons?

Joseph SINIMALE nous a sauvé de cette bande de profiteurs.

7.Posté par Caroline de l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''Etang le 17/06/2014 16:55
La médiathèque n'est pas encore construire que le gaspillage est amorcé.
Des livres sont d'ores et déjà abimés à cause de l'humidité.

Oui à la culture mais non au gaspillage de l'argent public !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est