sak ifé nout jordu ék nout demin

JP Virapoullé conduira une liste "Majorité présidentielle, majorité sénatoriale"


Édito
Jeudi 30 Juin 2011

La Droite locale va-t-elle encore pâtir de la "faiblesse" des instances nationales de l'UMP ? En donnant, l'investiture à Michel Fontaine et en permettant à Jean-Paul Virapoullé de conduire une liste sous étiquette "Majorité présidentielle, majorité sénatoriale", n'y-a-t-il confusion dans la tête de l'opinion publique ?


JP Virapoullé conduira une liste "Majorité présidentielle, majorité sénatoriale"
Il y a eu les Municipales de Saint-Paul en 2009. L'UMP a fait un choix timoré entre Alain Bénard et Cyrille Melchior. Entre Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé. Et, il y a désormais les Sénatoriales de 2011. Cette fois-ci, c'est d'un côté Michel Fontaine - Didier Robert et de l'autre, Jean-Pau Virapoullé. L'histoire va-t-elle se répéter. La Droite en position de remporter deux sièges au Sénat, va-t-elle connaître une autre cuisante défaite ?

Une certitude. Les instances nationales installent depuis lundi les conditions nécessaires à une nouvelle déroute. En effet lundi, la Commission nationale d'investiture, co-présidée par Jean-Claude Gaudin et Brice Hortefeux, n'a pas eu le courage de trancher dans le vif.

Si la commission a attribué l'investiture de l'UMP à Michel Fontaine, le lendemain, Gérard Larcher, président du Sénat, et Jean-Claude Gaudin, ont permis à Jean-Paul Virapoullé d'intituler sa liste "Majorité présidentielle, majorité sénatoriale". La bêtise qu'il ne fallait pas faire. Est-ce que l'UMP national s'est interrogé les débats que cette situation va susciter à La Réunion.

Il y a deux listes à Droite. Et l'un va légitiment se prévaloir de la majorité présidentielle, Michel Fontaine. Et à votre avis que va faire l'autre, Jean-Paul Virapoullé qui a l'étiquette "Majorité présidentielle, majorité sénatoriale" ? Et le sénateur sortant qui n'a pas démérité, ne va pas s'en priver.

Le parti présidentiel vient-t-il encore une fois d'actionner la machine à perdre ? Sans aucun doute. Mais c'est vrai aussi, "à nous i commande pas Paris…"

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit