sak ifé nout jordu ék nout demin

JA Cadet réplique à C. Pomez et JP Marchau


Invité(e)
Jeudi 15 Septembre 2011

"Dans la presse de ce 15 septembre nous y lisons les déclarations de MM.. Pomez et Marchau je cite "Les deux “vieux militants de la cause écolo" (selon leurs propres termes) ont eu le sentiment que la présidente Duchemann et son équipe cautionnent la politique de Didier Robert et ses alliés de la droite libérale".


JA Cadet réplique à C. Pomez et JP Marchau
Ces propos n'engagent pour l'heure que ceux qui les tiennent et les instances dirigeantes d'EELVR ne sont absolument pas solidaires de ces déclarations.

Afin de faire la lumière sur la visite de notre bureau à la Région Réunion (la semaine passée), nous tenons à apporter les éléments suivants sur la position d'EELVR :

- Nous sommes "Contre" tout projet pharaonique autoroutier et nous sommes "Pour" une solution rail : seule solution pour un futur viable pour notre île !

- Nous avons constaté que la Région tente de répondre aujourd'hui à travers ses projets - dont le TEE - à l'urgence du coma circulatoire dans lequel se trouve La Réunion (situation qui découle des erreurs politiques du passé depuis 50 ans avec l'arrêt du p'tit train et le tout voiture!)

- Nous avons rappelé à la région que construire aujourd'hui des voies de décongestions ou de contournements n'était de notre point de vue pas la solution, car il est probable qu'avec le tout voiture, il faille dans quelques années construire encore et encore des voies de contournements...

- Nous avons questionné longuement la région sur les mesures prises sur les chantiers en cours concernant la surveillance écologique et avons rappelé notre grande inquiétude quant à l'impact négatif que crée ces infrastructures sur la faune et la flore mais également pour les petits propriétaires.

- Nous avons réaffirmé que la seule solution de décongestion du trafic routier avec 25 000 voitures supplémentaires chaque année était le développement du transport en commun et des alternatives de transport doux, en attendant la construction d'un projet rail autour de l'île.

- Enfin, nous avons salué le fait que la région avait inscrit dans les projets à venir (des portions sont déjà en chantier) la voie vélo régionale (quand bien même ce projet émane de la précédente équipe, ce qui importe pour nous, écologistes c'est qu'il voit le jour !). Avec cependant beaucoup de bémol quant à la sécurisation du réseau, seule garantie valable pour que la population utilise un tel réseau.

Nous avons également émis des réserves quant à l'absence de projets vélo dans les grandes villes comme St-Denis, St-Pierre, St-Paul, Le Tampon etc...qui à l'image des grandes métropoles française présente une solution alternative à la voiture."

Communiqué



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger