sak ifé nout jordu ék nout demin

In Maloya Solidèr de Rézistanss


Citoyen
Lundi 1 Septembre 2014

Le 6 septembre 2014, à partir de 14h30 est prévu une mobilisation de solidarité avec grandmère Aure/Zitte 91 ans. L’occupant français la menace d’expulsion et veut détruire sa maison, 2 kabanes de 30 m2 environ chacune qui hébergent elle et son fils sur les 400m2 qui leur reste, sur un terrain de 150 ha qu’ils se sont fait dépouiller/voler.


KONTE LA BARBARI SOVAZ, LA SPOLIATION DES TERRES RENIYONÈZ

Ils habitent sur cette parcelle depuis plus de 40 ans. Alors pour dénoncer cet acte « légale » de barbarie coloniale en préparation, un maloya de rézistance  et de solidarité sera organisé le 6 septembre à partir de 14h30. Les maloyers sont les bienvenus – pour condamner avec nous, et devant l’opinion réunionnaise alertée, cet acte inhumain de l’Etat français vis-à-vis de grand-mère Aure/Zitte. Dans le même temps sera dénoncé tous les expropriations/spoliations faites par le Parc Koloniyal dit National, dont la maison vient d’être inauguré à la Plaine des  Palmistes par le président français lors de son passage dans la colonie le 22 août . 
 
Pour l’histoire, nous relèverons que dans le 1er quart du 20ème siècle, 1914 – 1916, le même procédé a été utilisé contre les Kanaks et les Algériens. Les Kanaks ont été poussé vers des réserves dans les montagnes abruptes et caillouteuses, réservant les bonnes terres aux colons ( nou wa kosa i so pass koté Sinzil’land). En Algérie, les paysans pauvres ont été spoliés de la moitié de leur propriété.
 
Une grave menace pèse sur les propriétés réunionnaises. Comme cela, s’est fait en Kanaky, par l’application vicieuse d’un artifice du domaine du Code forestier, les familles indigènes ont été dépossédées de leurs terres. Konm nou wa zordi la Réniyon, listwar koloniyal i répète. Allons nous rester les bras croisés et laisser faire. Le même phénomène se passe à La Réunion avec leurs réglementations autour du Parc Kolonial/National, où des travailleurs de la Crète St Joseph ont été arrêté et conduit à la gendarmerie pour avoir planter du géranium sur leur terrain.

Pour l’occupant, le travail serait-il devenu un délit, ou veut- il précipiter l’ensemble de la population réunionnaise dans l’assistanat total, réduire le peuple réunionnais en mendiants siouplé du  RSA, l’aumône du pauvre – et pouvoir les mépriser davantage en leur traitant de paresseux, de cagnards délinquants. Soeurs, frères, dalons, kamarades, anon sove lonèr noute bann, dénonss ansanb lo koloniyal èk son ban lwa scélérates privant les réunionnais de leur droit de propriété, de leur droit de travailler et même d’avoir son pti kaze pou vive en réniyoné èk son famiye.
 
Anon sove lonère noute bann, dénons lo koloniyal et l’application de ses lois scélérates privant les réunionnais de leur droit de propriété.

KOLÈKTIF DOMOUNE ATÈR SOLIDÈR
tel : 0692 44 42 85

In Maloya Solidèr de Rézistanss
Document d'accapareurs ?

In Maloya Solidèr de Rézistanss
Acte de propriété sans valeur ?

Jean-Claude Barret



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par baudry anita le 02/09/2014 21:33
baudry
2 rue theodore botre lcomment peut-ont faire des choses pareil qu'elle honte ,que l'ont les laisses vivent tranquille.écoeurant,cette mentalité de rapace!j'espères qu'ils vont rester chez eux encore longtemps bravo a tout ceux qui ce battent pour eux.

2.Posté par Eveilcitoyen 974 le 06/09/2014 12:12
Avec tout le soutien d'eveicitoyen974

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers