sak ifé nout jordu ék nout demin

Hold-up dionysien sur le Modem


Courrier des Lecteurs
Vendredi 6 Avril 2012


Une image décalée : celle de Nassimah Dindar et de son suppléant Michel Lagourgue. Aussi décalée d'ailleurs que l'image de François Bayrou et Nassimah Dindar. Le Modem qui incarne des valeurs de droiture s'est fourvoyé dans une alliance avec la nouvelle recrue, membre comète de l'organisation.

Pour combien de temps ?

Le temps necessaire de franchir l'étape de la législative avec une étiquette reluisante d'un parti national. Le temps necessaire de tuer Michel Lagourgue, "politiquement" bien sûr. Le couple Dindar a bien plus d'un tour dans son sac.

François Bayrou a fait un choix commandé par le secrétaire départemental Thierry Robert qui a trouvé dans les Dindar des alliés objectifs pour étendre le rayonnement du Modem sur St-Denis. Le calcul n'est pas gagnant. Thierry Robert se croit malin mais il ne sait pas sur qui il est tombé et très vite il déchantera quand elle l'aura pressé comme un citron puis fait le baiser mortel, sa spécialité.

Pour moi le modem incarne la ligne de François Bayrou, qui reste droit quitte à ne pas prendre de position de pouvoir, il ne se compromet pas. C'est tout le contraire de Nassimah Dindar qui mange à tous les râteliers histoire de garder le pouvoir.

Il en fera les frais une fois qu'il aura eu la démonstration d'un très faible score à La Réunion et une position mineure au national: alors sa nouvelle égerie péi lui fera un dernier clin d'oeil et tournera ses talons comme elle l'a fait avec tant d'autre.

René Rivière, St-Denis 



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mars 2014 - 09:48 "L’arrogant mépris de Gilbert Annette !"