inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Freddy Samy (RRR) : "Les Sénatoriales confirmeront qu'il y a une relève politique à La Réunion"

Mardi 2 Août 2011

Membre de Rassemblement respect Réunion (RRR) de Gino Ponin-Ballom, Freddy Samy vit la politique dans ses gestes quotidiens. Le centriste toujours en quête du point d'équilibre, use et abuse de l'écologie (au sens large) pour proposer sa vision politique. "Ces Sénatoriales, ce n'est pas la fin d'un cycle, c'est un autre point de départ".



Freddy Samy (RRR) : "Les Sénatoriales confirmeront qu'il y a une relève politique à La Réunion"
Les lunettes d'Harry Potter, la quarantaine grisonnante, le "prof" de français à l'allure de l'éternel étudiant, avance à pas assurés. Fourbu à la pédagogie, l'enseignant continue à "faire ses classes en politique. La relève, ça se prépare". Martial dans sa démarche, impartial dans son jugement, et sans doute plus gaulliste que centriste, Freddy Samy veut "affirmer sa vision de La Réunion de demain".

"Nous allons vers une évolution statutaire de La Réunion. Cela va changer les comportements et les schémas de fonctionnement. Cela entraînera d'autres modifications structurelles. C'est indispensable. Nous allons tourner et ce de manière définitive, le chapitre de la Départementalisation. Ce sera aussi la fin d'un long et parfois interminable débat".

"Mais avant d'arriver à 2014, la relève politique à plusieurs étapes à franchir. Celle des Sénatoriales, est sans doute la plus importante pour La Réunion. Il y a bien sûr le choix de nos représentants au Sénat, il y a surtout la façon que nous allons choisir et ce pour clore un chapitre et en commencer un nouvel".

"Pour moi, la nouvelle génération de femmes et d'hommes politiques, saura passer cette étape. Ces Sénatoriales confirmeront qu'il y a une relève politique à La Réunion. Il ne s'agit pas seulement de faire les bons choix, il s'agit avant tout à la relève politique d'assumer les responsabilités qui auraient dû être les nôtres depuis plusieurs années déjà".

"C'est ce qui explique le vide déjà apparent lorsqu'on évoque l'après Vergès et Virapoullé. Nous n'avons pas été lucides et pragmatiques. La nouvelle génération a surtout manqué de courage pour affronter ses aînés, et imposer ses idées et sa vision de La Réunion que nous estimons la plus appropriée pour nos enfants. Même si pour cela, il fallait tuer le père. Il est temps pour la relève politique d'assumer ses responsabilités…"





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires