sak ifé nout jordu ék nout demin

Et le père Noël, il s'habille chez qui ?


Citoyen
Samedi 12 Décembre 2015

Oté,
En cette période de l'année, il faut croire au Père Noël, et il faut aussi rêver, car il y a déjà trois quarts de siècle, le philosophe scientifique Arthur Eddington a pensé que l'étoffe du monde est la même que celle dont sont faits les rêves. Alors, pour rêver, aujourd'hui, trois études de cas, sur lesquels on pourrait écrire des pages, mais on va essayer de faire simple :


    * Arrêter la rumeur ! Ce n'est pas à Saint Louis dans le Haut-Rhin, ni à Saint Louis du Sénégal, ni à Saint Louis du Missouri, mais entre Saint Pierre et l'Etang Salé, où suite aux effets d'une rumeur délirante, un groupe de réunionnaises remarquables se retrouvent dans une situation dramatique. Il y a peut-être un millier de personnes à La Réunion et en France qui ont le statut et les pouvoirs nécessaires pour d'un mot arrêter le dérapage de procédures où à peu près tout le monde se goure. Il suffit qu'une seule se dresse et dise que "ça suffit" à un niveau approprié suffisamment élevé pour arrêter la dérive et pour que les pendules se remettent à l'heure...

 

    * Halte au feu, partout sur la Terre !  Un groupe de recherche de renommée interplanétaire a par amitié lancé un appel spécifiquement vers les chercheurs et les industriels de La Réunion pour les associer à la création d'un système spatial mondial innovant pour couper court aux départs de feu sur notre planète toute entière. Il y a peut-être une centaine d'entrepreneurs à La Réunion qui ont la capacité de répondre. Il suffit qu'un seul fasse écho à l'appel du JPL avec un "Yes we can" haut et clair pour faire entrer La Réunion dans l'économie spatiale du futur.

 

    * Investir dans l'art de s'envoyer en l'air ! Ni à droite ni a gauche mais dans une politique d'ouverture vers la troisième dimension, des experts réunionnais, français, japonais sont en train de révéler un plan d'affaires à en rêver pour faire décoller un tourisme sans gravité depuis la plateforme de Pierrefonds. Il y a peut-être une dizaine de grands pionniers dans la communauté réunionnaise qui ont l'étoffe personnelle et financière pour s'emparer de l'opportunité et la transformer en un pôle de prospérité durable. Il suffit qu'un seul se lève et dise "je prends" pour qu'il entre dans l'histoire de cette singularité planétaire qui porte le si beau nom que nous avons tous dans notre coeur.

 

Ce sera tout pour aujourd'hui. Il n'y a pas de liens vers des sources extérieures, mais une invitation à se tourner vers les sources puissantes qui sont au plus profond de chacun de nous. Et si dans chaque cas évoqué plus haut il suffit d'une personne pour faire basculer le rêve vers la réalité, il est clair que les honneurs, la gloire et l'harmonie qui en résulteront rejailliront sur tous les proches de ces personnes, sur leur entourage, et in fine sur tous les Réunionnais du Monde à qui j'en profite pour souhaiter un bon anniversaire.

 

     I have a dream, many dreams.


Guy Pignolet de Pluton Sainte Rose



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers