sak ifé nout jordu ék nout demin

Elections régionales : çà sens le roussit pour le parti socialiste et ses alliés !


Citoyen
Mercredi 23 Septembre 2015

Dimanche 20 septembre, une série d'élections partielles ont confirmé la chute du Parti socialiste. Les élections régionales des 06 et 1" décembre prochain risquent d'amplifier ce vote sanction contre le gouvernement socialiste. A La Réunion, la liste socialiste menée par Huguette Bello subira -t-elle le même sort ?


Elections régionales : çà sens le roussit pour le parti socialiste et ses alliés !
Après la victoire, lors de l’élection législative partielle dans l’Aveyron, du candidat des Républicains, deux élections municipales partielles ont vu les Républicains engranger deux nouvelles victoires où 2 députés socialistes ont été mis au tapis. Pour la gauche, les week-end électoraux se suivent et se ressemblent.
D’abord à Bussy-Saint-Georges, où Chantal Brunel gagne avec 52,2 % dès le premier tour. Le député socialiste Eduardo Rihan Cypel recueillant seulement 15,7 % des suffrages.
Ensuite à Noisy-le-Grand, où Brigitte Marsigny emporte une victoire historique face au député-maire sortant socialiste, Michel Pajon. La candidate des Républicains fait basculer une ville détenue par la gauche depuis 20 ans. Désormais, plus de la moitié de villes de Seine-Saint-Denis, terre traditionnellement à gauche, sont à droite.
Cette double victoire intervient une semaine après l’écrasante victoire du candidat des Républicains, Arnaud Viala, sur son adversaire socialiste, lors de la législative partielle dans l’Aveyron, le 13 septembre, avec 63,49 % des suffrages.
Et à la Réunion, la liste socialiste avec pour chef de file Huguette Bello sera-t-elle victime du vote sanction contre le gouvernement Hollande-Valls. Réponse les 06 et 13 décembre prochain.

La Vague Bleue



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN