sak ifé nout jordu ék nout demin

Conseil Municipal du 19 Février 2015 à Saint-Benoît


Citoyen
Vendredi 20 Février 2015

"J'ai assisté, en tant que citoyenne, au conseil municipal de Saint-Benoît, le jeudi 19 février dernier. Qu'est ce qu'on a vu ? Des élus de l'opposition qui se sont fait avoir comme des ignares.


Conseil Municipal du 19 Février 2015 à Saint-Benoît
Un rapport a été voté à l'unanimité, donc  par la majorité d'une part et les élus de l'opposition d'autre part,  pour que Mr le Maire bénéficie d'une protection fonctionnelle et juridictionnelle prise en charge par la collectivité dans une affaire de diffamation sur les réseaux sociaux. Autrement dit, les dépenses liées aux frais de procédure et aux honoraires d'avocat seront faites sur le dos des contribuables de Saint Benoit !

Ce jeudi soir, les 6 élus de l'opposition avaient la possibilité d'échapper au piège à deux reprises. Une première fois, ils auraient pu refuser l'inscription à l'ordre du jour du rapport, qu'ils n'ont même pas lu, et une seconde fois lors du vote après lecture.

Mais ils ne l'ont pas fait.

Ils ne se sont même pas abstenus !

L'affaire a été voté à l'unanimité. Pire, dans son intervention, Jean-Luc Julie a demandé si lui aussi, pouvait bénéficier du dispositif.

Comme un gamin qui réclame un bonbon en criant : moi aussi ! Mais il n'aura pas une miette. La mesure ne concerne que le maire et quelques élus de la majorité. Cette scène lamentable illustre que l'opposition ne pèse pas lourd à Saint-Benoît face à une majorité qui profite de cette passivité et de cette incompétence pour agir à sa guise.

La population est aujourd'hui témoin de l'incapacité de ces élus. Les Bénédictins et les Palmiplainois savent maintenant que si au conseil municipal, cet élu qui se dit  "leader" est incapable de défendre un simple dossier, a fortiori, ce n'est pas au Département qu'il va briller !

Par ailleurs, nos concitoyens peuvent compter sur notre clairvoyance et sur la forte expérience de Marco Boyer pour défendre avant tout, l'intérêt de la population de l'Est en particulier et de la Réunion en général. 

Sabrina RAMIN



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Colette le 21/02/2015 09:03
Quelle arrogante ! quelle prétentieuse ! quelle ventarde !!! Traiter des élus d'ignares, de gamin... waooo !! elle aurait pu regretter que ces élus aient voté cette délibération, mais delà s'acharner aussi pitoyablement sur ces personnes en prenant le soin de ne citer que le nom de Julie montre que cette dame est infréquentable. Pourquoi a t-elle assisté à ce conseil en tant que citoyenne ? tout simplement parce que Jean-Paul Virapoullé lui a demandé de se retirer au second tour des municipales pour faire place nette à Jean-Claude Fruteau.

2.Posté par Maloki le 21/02/2015 09:27
Oté Colette !
On dirait Sabrina la touche a ou.
Elle nana raison alors ?
Cossa nana derrière tout ça pour vous mettre dans un état pareil…
Vous faites partie de ceux qui n'ont pas été cités ?

3.Posté par Emma le 21/02/2015 09:38 (depuis mobile)
Me Ramin, ce qui vous intéresse c'est un poste! Vous ne ferez guère mieux avec votre suppléante (…). Alors mettez vous au boulot vous ferez mieux

4.Posté par Bibase bras fusil le 21/02/2015 20:42 (depuis mobile)
Le (…) de sa suppléante c'est l'escroc qui a laissé une grosse dette partout pr (…). (…)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est