sak ifé nout jordu ék nout demin

Cinquième circonscription : Eric Fruteau devra-t-il aussi gérer la candidature de Jean-Hugues Ratenon ?


Édito
Mercredi 21 Mars 2012

Le maire de Saint-André, candidat officiel du PCR/Alliance, pourrait voir sa marge de manœuvre se réduire un peu plus, si Jean-Hugues Ratenon, membre du Comité central du PCR, confirme sa participation aux Législatives dans la cinquième circonscription. Eric Fruteau n'est plus à un obstacle près, surtout venant de son parti…


Cinquième circonscription : Eric Fruteau devra-t-il aussi gérer la candidature de Jean-Hugues Ratenon ?
Eric Fruteau doit-il plus s'inquiéter de son futur score sur la circonscription, ou seulement sur la commune de St-André ? La question est pertinente. Très pertinente. Car, même s'il ne faut pas "municipaliser" des Régionales ou des Législatives, Eric Fruteau est depuis l'élection de sa liste aux Municipales de 2008, l'adversaire à battre dans l'Est. Aussi bien par son opposition municipale que par certains de ses "camarades" de la Gauche.

Eric Fruteau a un sacré défi à relever. Le "jeunot" aura fasse à lui la "vieille" garde : Jean-Claude Fruteau, député sortant, le réseau de Jean-Paul Virapoullé, et les communistes qui vont voter pour le candidat PS. L'aura de l'actuel président de la Cirest peut-elle peser dans cette élection ? Pas vraiment. Et, Eric Fruteau peut-il se permettre de ne pas être au deuxième tour ? Sans doute pas.

Car, le maire de Saint-André sait qu'il est attendu au tournant. D'abord par son parti qui n'apprécie pas sa proximité avec Huguette Bello. Et récemment, le positionnement de la municipalité saint-andréenne (et de Saint-Paul) en faveur de Daniel Alamélou, donc contre Maurice Gironcel, lors de l'élection du président du Sidélec, n'est pas passé inaperçu au PCR. L'opposition municipale aussi, est aux aguets.

Car, Jean-Paul Virapoullé ne sait toujours pas ce qu'il fera aux Municipales de 2014. Tout dépendra sans doute des Présidentielles. Quelle que soit sa démarche, l'ex-parlementaire veut garder la main à Droite sur Saint-André. Son atout, c'est donc Jean-Claude Fruteau, s'il veut affaiblir la Droite et Eric Fruteau. Toutefois sur le terrain, certains de ses proches feront campagne pour Stéphane Fouassin.

Le contexte n'est donc pas simple pour Eric Fruteau. La probable candidature de Jean-Hugues Ratenon, va compliquer un peu plus la tâche de la section communiste de Saint-André. Le président de l'ARCP et le maire de Saint-André sont membres du Comité central du PCR. Les deux hommes ont peu de choses en commun. Leur champ d'actions se diffère. Toutefois, leur électorat est similaire. Il faudra partager. Que JH Ratenon soit ou non exclu du PCR lorsqu'il officialisera sa candidature.

C'est un fait. Parmi les sept candidats communistes, Eric Fruteau a, avec Yvan Dejean (troisième circonscription), la mission la plus difficile de ces Législatives. Et c'est un euphémisme...




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit