sak ifé nout jordu ék nout demin

Ambiance aigre-douce au dernier Conseil municipal de la Possession


Citoyen
Samedi 14 Décembre 2013

Cette dernière séance de l’année nous a donné l’occasion de constater jusqu’où la municipalité en place pouvait aller, quitte à bafouer la démocratie.


Salle tout d’abord interdite d’accès aux visiteurs spontanés sous l’excuse d’une conférence de presse en train de se dérouler.
 
Ensuite, accès ouvert au public seulement lorsque tous les premiers sièges sont déjà occupés par des proches de la majorité, laissant le second rang disponible aux anonymes.
 
Dès les premières questions, très vite, un membre de l’opposition attaque une délibération avec un humour quelque peu désuet pour enchaîner ensuite avec des réactions dont la violence déplacée contrastait fortement avec les enjeux réels du sujet traité.
 
Les réponses du Maire, des adjoints délégués tout comme celles du Directeur Général des Services, largement plébiscitées par le premier rang, visiblement aussi bien coaché que des supporters, ne sont nullement convaincantes mais reflètent des conflits de personnesindignes de la solennité qu’on pourrait attendre d’une séance de conseil municipal.
 
Nous, citoyens de la Possession, demandons à nos élus de retrouver un peu de dignité.
 
Quant aux arguments développés par le Maire et le Directeur Général des Services face au jugement de l’affaire des consorts SOUPRAYENMESTRY, je cite :
« les administrés n’auront pas à payer car nous disposons de réserves foncières »
 
Amis Possessionnais, ces réserves foncières sont notre patrimoine à tous !
 
Cette municipalité est en train de l’hypothéquer !
 
Notre belle ville de la Possession mérite mieux que ça !
 
 
 

Citoyenne de la Possession



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN