sak ifé nout jordu ék nout demin

​UNE RÉALITÉ : + 3,51% d'augmentation VOTÉS au Sénat pour le budget 2015 du SMA


Politique
Mardi 2 Décembre 2014

Les sorties médiatiques de plusieurs élus, parmi lesquels les parlementaires socialistes ou encore quelques «soutiens» à M. François Hollande, obligent à des rectificatifs pour rétablir la vérité et mettre fin aux discours de mensonges qui ont pour seul but de vouloir tromper momentanément les Réunionnais.


SAUVER LA CONTINUITE TERRITORIALE ET POURSUIVRE LES ACTIONS DU SMA

Des prises de positions qui divisent et jettent le trouble à un moment où la situation de La Réunion est difficile (les entreprises comme les familles sont asphyxiées par les taxes, les impôts, chômage...) et exige au contraire une solidarité entre tous les responsables politiques pour obtenir une véritable prise en compte de notre situation.

Tout le monde reconnaît un contexte tendu avec un chômage sans commune mesure avec celui de la métropole, une insularité qui impacte la dynamique économique, un éloignement qui met à mal la cohésion familiale, une dépense de l’État par citoyen inférieure à celle des habitants de métropole... mais au moment du combat pour défendre d'une même voix La Réunion, les querelles partisanes se font jour aux dépends des réunionnais. Je le déplore.

Est-il utile de rappeler en effet que ces postures politiciennes desservent d'abord les Réunionnais et font entièrement le jeu du Gouvernement socialiste qui asphyxie les Réunionnais depuis deux ans? Si la période qui s'amorce est celle de l'expression démocratique au regard des échéances, cela ne doit pas permettre le théâtre d'agitations inutiles, contradictoires et mensongères.

Le 28 novembre dernier au Sénat, les Sénateurs UMP et UDI ont adopté, avec l'amendement que j'ai présenté, un budget qui permet à la fois de maintenir la continuité territoriale et à la fois une augmentation de + 3,51% du SMA par rapport à 2014 (les élus Ps et PCR ont voté contre).


Où est "le sacrifice" (selon J-P. Virapoullé) ? Où sont "le budget dénaturé et la baisse de 40% des crédits"? (selon la Ministre Pau-Langevin)? Où est la «disparition de 1/5ème des crédits (selon P.Vergès) ?
Les petites phrases politiciennes ne sont fondées sur aucune réalité et dénotent, soit une méconnaissance du dossier, sinon je le crains une mauvaise foi ou une tentative de manipulation politicienne.
Pour mémoire : en 2014 le budget du SMA était de 199 M€. Le prévisionnel initial pour 2015 était de 217M€. Le montant voté au final est de 206 M€, intégrant les arbitrages de l’État à l'Assemblée Nationale d'une part, et la prise en compte des 10 M€ affectés à la continuité territoriale d'autre part.
Je rappelle encore que cette diminution de 10 M€ n'affecte en aucun cas l’accompagnement des jeunes du RSMA, mais seulement une partie des investissements de la structure.

Je refuse le jeu de division des Réunionnais qui a été engagé par les élus PS et qui vise à cautionner le désengagement de l’État. Pour La Réunion je me bats à la fois pour la continuité territoriale, pour marquer notre appartenance à la France et pour les jeunes Réunionnais.

Et j'en appelle solennellement à la responsabilité du Gouvernement, de tous les élus notamment les députés Réunionnais pour mener à bien les prochaines étapes qui nous permettront de défendre les dossiers de La Réunion sans opposer les Réunionnais entre eux.

Président du Conseil Régional de La Réunion,
Sénateur de La Réunion

Didier ROBERT



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par DOM le 03/12/2014 19:11
IL EST NUL LUI c'est L'Assemblée nationale qui adopte les lois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter