sak ifé nout jordu ék nout demin

jean-pierre espéret : Médusé


Citoyen
Dimanche 9 Août 2015

L'Université de la Réunion vient d'être distinguée par le Ministère des Outre-Mers pour son projet d'étude "Méduso" sur la prolifération des méduses et son rapport avec le réchauffement climatique, dans le cadre de la vingt-et-unième convention des Nations Unis sur le sujet (COP 21), à Paris, à la fin de cette année.


Certes, voilà un sujet de recherche intéressant, mais n'est-on pas en train de noyer le poisson, pardon le "cnidaire"? La grande raison de la prolifération des méduses n'est-elle pas la disparition pour cause de surpêche de son principal prédateur : le thon ?

N'est-ce pas pour cette même raison que les requins prolifèrent sur les rivages ?

Le Ministère des Outre-Mers, qui règne sur le deuxième espace maritime du monde, ne devrait-il pas d'abord se préoccuper de cette surpêche.
 
 

jean-pierre espéret



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN