sak ifé nout jordu ék nout demin

VIOLENCES GRATUITES DES GENDARMES SUR DEUX RESPONSABLES ASSOCIATIFS BENEVOLES


Citoyen
Mercredi 19 Novembre 2014

Des menaces et des coups, en guise de remerciements et d’encouragements : Voilà ce qu’ont subi, deux responsables associatifs bénévoles, qui s’emploient sans compter, à pallier aux carences de l’Etat, et de certains politiques, dans la lutte pour l’Emploi, et contre la pauvreté.


COLLECTIF 974 « Aux Côtés Des Réunionnais Chaque Jour » !

La scène, d’une rare violence, s’est déroulée devant le portail d’entrée de La Cirest à Saint Benoit, mecredi 12 novembre dernier.

Les victimes, le Président de l’Association des chômeurs et Précaires, Jean ALIN, et Samuel Mouen, Porte parole du Collectif 974, se défendant se s’exposer à la violence d’un gendarme particulièrement énervé…

Ils étaient en train chercher les clés, pour se délivrer des chaînes qui les attachaient au portail de l’entrée du parking de la Cirest, quand subitement, des gendarmes, sans ordre, les ont énergiquement brutalisés, pour le faire à l’aide de grosses cisailles.

Les gestes étaient d’une telle violence  qu’ils ont entraîné la chute d’un gendarme au sol…

 

La scène a été filmée par plusieurs téléphones portables des manifestants présents, et expose sans équivoque, la violence des gendarmes en cause.

Une violence pour laquelle, il n’ y a aucune explication, et un comportement qui aurait pu très mal tourner.

Les gendarmes peuvent ils tout se permettre et n’importe comment au cours d’une simple intervention de routine ?

C’est indécent !

 

Saint Benoit, le 18 novembre 2014


Le Collectif 974



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers