sak ifé nout jordu ék nout demin

Une icône exemplaire s'en est allée !


Édito
Dimanche 8 Décembre 2013

Madiba a tiré sa révérence entouré par les siens, une belle mort après tout ce qu'il a accompli pour son peuple. Voilà un homme dont le nom évoquera toujours la lutte contre l'oppression et le racisme.


Une icône exemplaire s'en est allée !
 Cet homme bon et courageux a vaincu le régime d'apartheid, d'une ignominie indescriptible.
Son combat demeure d'actualité car même dans notre société qui se dit démocratique, les mots liberté, égalité et fraternité ne sont que de vains mots dans la bouche de certains.

Ces derniers notamment dans mon île chère se complaisent dans la discrimination, la haine de l'autre, creusant encore et encore les inégalités au sein de notre population qui aspire à un bien-être.
Nelson Mandela continuera à inspirer ma lutte contre les inégalités dans mon île et cela en dépit de nombreuses oppositions des adeptes statu- quo.

Madiba, qui a fait de sa dictature d'esprit une force, pour l'instauration d'un régime réellement démocratique, nous a enseigné enfin qu'un homme est capable du meilleur, du vivre-ensemble d'égal à égal de quelqu'origine que ce soit.

Et ce sera toujours mon cheval de bataille.


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 09/12/2013 20:37
Pour rétablir un peu l'égalité dans ce concert de louanges pour Mandela, voilà un lien qui donne un autre récit de ce Mandela : http://revolisationactu.blogspot.fr/2013/12/vous-avez-vendu-notre-terre-aux.html?m=1

Une icone qui a servit ses maîtres blancs, et c'est pour cela que tous ses ennemis d'hier lui sont reconnaissant d'avoir changer sans bouger le système :
"Les amis, juste un détail que je n’avais pas précisé. Pour faire simple la richesse en Afrique du Sud est distribuée de cette façon: La minorité Blanche (8% de la population) possède 80% des richesses de ce pays et le reste (les Noirs 79%, les Colorés 8%, les Indiens et Asiatiques 2.5%) doivent se partager les 20% restants. Si vous ne connaissiez pas bien l’Afrique du Sud, voici à quoi elle ressemble. Les Noirs ont conquis le pouvoir politique, mais le pouvoir économique reste aux mains des Blancs.

Ni Mandela ni Zouma ne sont que des vallets des occidentaux.
Mandela n´est pas ce grand homme que les occidentaux pretendent.
L´Afrique du sud n´est pas independante les Blancs detiennent toujours l´economie du pays
et les noirs sont toujours reduits en esclavage d´ou la fusillade recente des travailleurs noirs.
Mandela est venu legaliser la domination des Blancs (Cherokee Gérard)
La presse, les radios, la télé sont en deuil : ils pleurent tous
la mort de Nelson Mandela.
En fait, l’acte célébré de Nelson Mandela, c’est d’avoir permis à la minorité blanche, sud-africaine et des multinationales étrangères de garder la main mise sur l’appareil de production sud-africain, c’est de n’avoir rien changé dans les rapports sociaux entre exploités et expoiteurs : les esclaves au service du capital blanc sont devenus des travailleurs "libres" toujours férocement exploités au service de ce même capital blanc.
Mais comme certains journalistes ont dû l’avouer, la fin de l’appartheid n’a rien changé en terme d’exploitation, et la misère en République Sud Africaine est toujours aussi grande aujourd’hui qu’hier pour la masse du peuple noir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit