sak ifé nout jordu ék nout demin

Une autre façon d'apprécier le goyavier…


Économie
Mardi 30 Avril 2013


Une autre façon d'apprécier le goyavier…
Dimanche 28 avril, le Bois de Goyavier était à l’honneur à l’atelier Bois du Conseil Général, un lieu dans lequel sont fabriqués tous les meubles pour les besoins de la Collectivité.
 
Une belle vitrine d’étonnantes créations, allant du mobilier urbain, à celui d’intérieur ou à de simples objets décoratifs, était exposée pour le plus grand bonheur des Réunionnais curieux de découvrir ce nouveau "bois péi durable". Le bois de goyavier est un bois à fibre longue et ne cassant pas, facile à travailler et facile d’entretien, des qualités qui ont fortement séduits les visiteurs.

Ils étaient plus de 1200 à apprécier la transformation de la matière première, la présentation des produits finis et à participer à un atelier créatif, dirigé par Jean-François Hoarau, responsable de l’Atelier bois de Goyavier au Conseil général, qui leur a permis de repartir avec leurs réalisations.
 
"C’est une filière que nous voulons valoriser et développer. Compte tenu de la conjoncture économique dégradée, il est essentiel de proposer des issues à nos jeunes. Il faut que les jeunes soient formés en contrat d’apprentissage pour apprendre un savoir-faire. Il faut leur donner un vrai parcours pour qu’ils aient un vrai métier".

"La filière bois de goyavier est jeune et prometteuse et offre des possibilités d’emplois. Aujourd’hui, l’atelier a formé une trentaine de jeunes. Il faut continuer dans cette voie car la demande est importante. Les réalisations ont séduit les visiteurs qui n’attendent qu’une chose que ces créations soient vendues ! Cela devrait ce faire d’ici trois mois" a indiqué Nassimah Dindar, présidente du Conseil général.
 

Micro-économie



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 09:32 Où sont les boulettes mauriciennes ?

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse