sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry Robert déplore les propos racistes à l'encontre de Christiane Taubira


Citoyen
Samedi 16 Novembre 2013


Depuis quelques semaines, des propos à caractère raciste sont ouvertement exprimés dans les médias et dans la rue. C’est ainsi que la garde des sceaux, Mme Christiane Taubira, a fait l’objet d’injures à caractère raciste de la part d’un représentant du Front National puis d’un journal proche de l’extrême droite.

Je regrette qu’il existe encore dans la France du 21e siècle des personnes qui jugent et dénigrent un être humain uniquement à cause de sa couleur de peau. Ces idées malsaines nuisent à la cohésion de notre société multiculturelle, d’autant que dans les Outre-mer français, les personnes de couleur représentent une part importante de la population.

Je comprends aisément que la situation sociale et économique de notre pays puisse créer une certaine frustration chez les métropolitains. Néanmoins, je me refuse de faire le jeu du Front National, je préfère m’inscrire dans l’idée que tous les hommes naissent libres et égaux en droit, et dans la construction d’une alternative politique crédible capable de résorber les maux qui touchent la société française et de répondre efficacement aux attentes de la population.
 


Député-maire de Saint-Leu



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 18/11/2013 09:02
"je préfère m’inscrire dans l’idée que tous les hommes naissent libres et égaux en droit," - ou sanze arpa Thierry, tu crois réellement que celles et ceux qui doivent survivre avec 400€/mois sont l'égal d'un Thirry Robert, député-maire, et qui déclare avec insolence gagner 90 000€/mois et avec un patrimoine de 9 millions d'euros, serait l'égal des crèves la faim qu'il achète avec un kary de poulet et un rougail sosiss pour réunir plus de "3500 partisans" ou fé rigole la gèl konm ou na labitide amize la galerie. Bokassa s'est fait Empereur, nou wa ou arivé si le malèr i vé, é i lèss aou bouss lo ziyé réniyoné... Nou la pa antandu aou quand M. Valls la expulsé la jeune room, et encore la semaine dernière l'expulsion d'une roumaine de 17 ans, kan la poliss la tiyé in réniyoné kou de tasèr à Orléans ousa ou lété, mr le dépité. Oute non-racisme serait sans doute à géométrie variable

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN