sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry Robert : "Le 25 juillet, Victorin Lurel présentera un texte fort pour lutter contre la vie chère"


Édito
Mercredi 18 Juillet 2012

Lors de son séjour à la Réunion, le Ministre des Outremers, a abordé un certain nombre de sujets cruciaux pour le devenir de la Réunion : le logement, l’emploi des jeunes, la vie chère, etc.


Thierry Robert : "Le 25 juillet, Victorin Lurel présentera un texte fort pour lutter contre la vie chère"
"Ce dernier thème constituant mon "cheval de bataille" depuis plusieurs mois, je souhaite réagir aux annonces faites par Victorin Lurel sur ce sujet.

Ce vendredi 13 juillet, à l’occasion d’un dîner-débat, en présence de représentants du monde économique, social et politique, le ministre a affirmé qu’il présentera, le 25 juillet prochain, "un texte fort" visant à réduire sensiblement le coût de la vie en outremer, engagement du président de la République alors qu’il était candidat à cette fonction.
 
Je remercie le ministre, qui sans user de la « langue de bois », a clairement reconnu le rôle, et je dirai même la « faute », des entreprises en situation de monopole dans les prix exorbitants historiquement pratiqués en outremer, et sur notre île. Je partage son point de vue sur le fait qu’il n’appartient pas à nos collectivités locales de supporter l’effort d’une réduction de prix, mais aux entreprises responsables de cette situation. 

A présent, j’attends impatiemment le passage aux actes, d’autant plus que le Gouvernement s’est déjà engagé à lutter efficacement contre la vie chère en adoptant une démarche et une méthode, qu’il a qualifiées de juste et d’équitable.

Au moment des débats et du travail parlementaire, je suis certain que nos députés et Sénateurs sauront mettre de côté leurs différences, pour travailler, de manière constructive, dans l’intérêt de la Réunion et des outremers.
 
En plus de s’attaquer aux prix pratiqués par la grande distribution et par les distributeurs d’hydrocarbures, je demande solennellement au Gouvernement de s’intéresser aux prix pratiqués au sein de secteurs, tels les matériaux de construction (monopole sur la vente du ciment), l’automobile et les pièces détachées, la téléphonie, etc.

Ces secteurs constituent, en effet, les dépenses courantes des ménages réunionnais : il s’avère nécessaire de décortiquer les mécanismes de formation des prix, et d’en imposer une baisse significative.
 
Enfin, j’écrirai au président de la République, au Premier ministre et au ministre de l’outremer pour leur demander officiellement une application immédiate de l’article 1 de la Loi Jégo, votée en 2009. Il s’agit d’un dispositif législatif qui existe déjà et qui vise à règlementer les prix de produits de première nécessité, issus de Monopoles, en outremer".

Le député-maire de Saint-Leu



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par dans le vide… le 18/07/2012 08:08
"le logement, l’emploi des jeunes, la vie chère, etc" : Ces thèmes ont abondamment été abordé depuis la nuit des temps…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit