sak ifé nout jordu ék nout demin

Soit le changement...


Citoyen
Jeudi 10 Décembre 2015

Le crime est signé.... Tout ça pour ça!
En effet au sortir de ce premier tour des régionales que dire de l'homme spectacle Thierry Robert qui est rentré dans les rangs. Il s'est assis, s'est essuyé les pieds sur tout ce qu'il disait (et son électorat) pour se ranger derrière Me Bello qu'il qualifiait d'incompétente à gérer une collectivité comme La Région.


Que dire de Me Bello pour le P.L.R qui elle même avait jeté dans l'incinérateur ses principes et ses précédents combats en s'asseyant à la même table André Thien Ah Koon et Gilbert Annette et Thierry Robert. 

Que dire de ce même Annette qui creuse la tombe du PS à La Réunion, une tombe pour le Nord et comme au PS on ne fait jamais les choses à moitié Mr Lebreton a cru bon de creuser une deuxième dans le Sud avec en épitaphe "PS PROGRES".

Entre les deux PS, Jean Claude Fruteau dit désormais "Ti quatorze" a été écartelé sur l'autel du "sov sat i gagn" dans l'entre deux tour pour sauver la maison PS...chittt avec comme bourreau un Philippe Leconstant fier comme un bar-tabac de son coup politique.

Que dire du PCR qui est passé du stade de malade avec rémission possible au stade de patient à l'état végétatif.

Que dire de Mr Didier Robert qui quoi qu'on puisse penser de ses projets et de ses colistiers, se tient loin de ces "trikmardaz" et arrangements de derrière la cuisine pour reprendre l'expression de Thierry Robert "himself" le monsieur anti-système soit disant.

Que dire des électeurs restés chez eux en voyant ce désolant usage de la démocratie par ses responsables politiques.

En effet pendant que tout ce petit monde joue des coudes pour s'approprier un pouvoir ou une hégémonie politique malsaine, le F.N fait son nid. Nous citoyens sommes directement ou indirectement responsables aussi en refusant de trancher et en nous repliant sur nous même. L’absentéisme ou le non militantisme pour défendre des idées creusent le nid de tout les extrémismes pour les valeurs de La France, de ses habitants et de l'unité réunionnaise mais hypothèque également le développement de notre île. L'absentéisme creuse le sillon de ses arrangements de derrière la cuisine aux odeurs de carry mal cuits et indigestes pour La Réunion, gangrenant les idéaux de notre République malade d'elle même.

"Soit le changement que tu veux voir dans le monde" disait le Mahatma Gandhi.

Bertrand ROBERT



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers