sak ifé nout jordu ék nout demin

Situation de la ville du Tampon après le passage du cyclone Bejisa


Citoyen
Vendredi 3 Janvier 2014

Bejisa a été un cyclone d'une intensité à laquelle les Tamponnais n'avaient pas été confrontés depuis plus d'une vingtaine d'année. L'ensemble du territoire, mais plus particulièrement la Plaine des Cafres, a été soumis à des vents et des pluies d'une importance rarement atteinte.


Si en qui concerne le réseau routier principal,  il n'a pas connu d'avarie notoire, les dernières interventions étant actuellement en cours.
 
En revanche l'alimentation en électricité et la disponibilité du réseau téléphonique ont été particulièrement affectés et les servcies de l'EDF et de France Telecom s'activent pour rétablir au plus vite l'alimentation ou la reconnexion de l'usager.
 
Alimentation en eau
 
Alimenté par le Pont du Diable, le secteur de la Plaine des Cafres jusqu'au 19ème devrait mainteant avoir retrouvé son alimentation en eau.
 
De la même manière, la remise en production du captage des Hirondelles a permis la remise en eau du secteur compris entre le 19ème et le 12ème km.
 
En ce qui concerne la zone s'étendant entre le 12ème km et la ligne des 400 (le centre et le bas de la ville) dont l'approvisionnement dépend de la SAPHIR, la production est toujours arrêtée car les pompes ne sont toujours pas alimentées en électricité. On est dans l'attente du rétablissement du courant électrique pour que puisse s'opérer le retour de l'alimentation en eau de cette partie de la Ville.
 
La qualité de l’eau reste dégradée sur les secteurs alimentés. Les abonnés constatant une dégradation de la qualité de l’eau notamment par la présence de matières en suspension ou d’une perte de limpidité de l’eau doivent utiliser de l’eau embouteillée ou à défaut utiliser l’eau du réseau ou des citernes personnels en veillant à la filtrer et à la faire bouillir pendant 3 minutes.
 
Agriculture
 
Les agriculteurs tamponnais, et plus particulier ceux pratiquant le maraîchage, sont les grandes victimes de cette perturbation atmosphérique. D'après les premières constatations, c'est la totalité de la production maraichère du Tampon qui a été détruite par Bejisa. En ce qui concerne, les autres filières, un bilan, laissant également augurer, selon les secteurs, des pertes plus ou moins importantes, est actuellement en cours d'établissement.
 
D'ores et déjà, Paulet Payet, Maire du Tampon, sollicite  Monsieur le Préfet de la Réunion pour la mise en oeuvre du dossier de reconnaissance de « l'état de catastrophe naturelle » pour la Ville du Tampon
.../...
Centres aérés et opération « Ecoles en vacance » 
 
L'ouverture des centres aérés et des établissements scolaires accueillant l'opération « Ecole en vacance » de la Ville du Tampon était initalement prévue ce lundi 6 janvier 2014. Elle est reportée au lendemain mardi 07 janvier 2014. 
 
 
Miel Vert : 
 
Miel Vert se déroulera du vendredi 10 au dimanche 19 janvier 2014.


Directeur de la communication,

Dominique Picardo



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est