sak ifé nout jordu ék nout demin

Sidélec Réunion : Attribution de ses marchés à 13 acteurs économiques locaux pour 4 ans


Économie
Samedi 21 Décembre 2013

Le Sidélec Réunion, acteur incontournable de l’électrification, a attribué ses marchés d’études et de travaux pour les quatre prochaines années.


En matière d’études, les partenaires économiques du Sidélec Réunion sont au nombre de six : Etre, Réunir, Betel, Ece, CER, Ersa. 
En matière de travaux, les entreprises retenues sont : Bourbon lumière, GTOI, Cegelec, Stamelec, Reel, Bagelec, Testoni. 
Dans un contexte économique et social de crise, le Sidélec Réunion est fier de pouvoir contribuer au développement économique en permettant de mobiliser directement l’emploi de 109 personnes chez nos entreprises partenaires et d’environs150 emplois chez leurs sous-traitants.
Ces travaux représentent 10 millions d’euros par an. Ce marché, répondant mieux aux exigences et aux contraintes techniques de ce secteur, concerne les travaux qui seront effectués sur 22 communes. 
La grande majorité des entreprises locales travaillera, donc, pour le Sidélec Réunion.
Les délais de recours précontractuels passés, a eu lieu aujourd’hui la signature des différents marchés, en présence des chefs d’entreprises concernés, du président du Sidélec Réunion Daniel Alamélou et des vice-présidents Jean-Marie Lasson et d’Harry Morel.
 
 

de gauche à droite
Pierre-Michel Sgambato : ETRE ; Fabrice Cuaz : Stamélec ; David Baronne : Bétel ; André Bagot CER ; Jean-Marie Lasson : 1er vice-président du Sidélec Réunion ; Jean-Marc Testoni : Testoni ; Alain Bagot : Bagélec ; Dominique Lacroix : Bourbon Lumière ; Daniel Alamélou : président du Sidélec Réunion ; Eric Prost-Tournier : Cégélec ; Jean-David Fontaine : Ersa ; Zoubeir Balbolia : ECE et REEL
Ne pouvait être présents ce matin : Hervé Fischer : GTOI et Jérôme Mérignac : Réunir 






Chargée de Communication SIDELEC Réunion

Daniella Schussler



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bruno le 22/12/2013 10:56
Bravo ! Le BTP à besoin d'être soutenu par la commande publique et les réseaux sont nécessaire pour l'aménagement des communes .
C'est un exemple à suivre par les autres collectivités pour éviter que la période électorale vienne perturbée les chantiers .

2.Posté par st suzanne le 30/12/2013 19:30
juste avan zélection , financeur fini arrivé la alors:::

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse