sak ifé nout jordu ék nout demin

Samuel MOUEN : Lettre à M. MONTROUGE


Citoyen
Mardi 17 Novembre 2015


Bonjour Mr. Montrouge !

J'observe sauf erreur de ma part, que toi aussi tu aimerais prendre ta part dans la volonté de censurer mes articles ?

A toi, par amitié, je veux dire que " renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même  à ses devoirs. " ( Rousseau )

Aussi, ART.11  de La Déclaration Des Droits De L'homme  et Du Citoyen,  1789 affirme que " La Libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. "

Je crois bon de te  proclamer fermement, mon attachement aux droits de l'homme ,  à la devise de La République, " Liberté, Égalité, Fraternité ", devant la gravité du contexte dans lequel nous nous trouvons après les attentats de Paris Mon cher Yves !

Dans ce qui contient ces trois mots Yves, je te défie de faire jamais, une démonstration contraire de ma part Yves !

Pourquoi donc censurer mes communiqués de presse ? Notamment dans cette période aussi préoccupante ?

Dans ce communiqué, très modestement, je voulais exprimer mon émotion et celle des Amis de L'Afrique à La Réunion, condamner  ces attentats terroristes odieux, qui ont frappé plus d'une centaine de personnes impuissantes.

La France est en guerre !

Tous, où que nous nous trouvons, nous avoir un devoir de solidarité pour mener cette guerre sans pitié, contre les auteurs de ces attentats.

La France doit réagir comme un seul bloc donc je fais partie...

Ces islamistes, Yves, sont des odieux personnages, des sanguinaires, qu'il convient d'éliminer sans pitié !

A la place qui est la mienne, vous me priver d'apporter ma pierre, comme un enfant de La Réunion, un enfant de La France Yves...C'est intolérable !

J'ai également formulé le voeu que toutes les forces politiques locales soient unies face au Terrorisme et contre tous ceux qui tentent de déstabiliser La France.

Je suis particulièrement surpris par votre attitude pour le déplorer et le regretter Yves !

Respectueusement,

Samuel MOUEN



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 18/11/2015 06:19
Petèt ke Yves navé asé du radota du Scipion, sa i pé se konprann apré la manipilasiyon de fausse rève de la Faim, navé là in labu de konfiance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers