sak ifé nout jordu ék nout demin

Saint-Paul : les feux tricolores de la joie


Billet
Mardi 21 Mai 2013

Pous pous pous zoké…

Saint-Paul n'a pas eu son hippodrome, mais les paris vont quand même bon train et les passions sont toujours intactes concernant les actuels locataires de la mairie.
Hier soir, au hasard d'une rencontre, j'ai eu des nouvelles de l'ambiance qui ne s'arrange pas ni avec le temps ni avec la proximité d'un changement possible à la tête de l'exécutif Saint-Paulois avec les municipales de 2014.


Saint-Paul : les feux tricolores de la joie
Très peu de chose filtre de cette maison du peuple Saint-Pauloise. La peur tient les lèvres serrées, le lot des mutations forcées dans la douleur et le silence souvent complice fait son œuvre. 
 
Le public qui ne côtoit pas la mairie ne sait pas ce qui s'y passe et quelque part s'en fiche. L'équipe en place tient les médias à bonne distance ou sous bonne influence.
 
Mais juste pour avoir une idée du fonctionnement de cette collectivité, il faut avoir vécu au moins une fois la "parfaite" synchronisation des feux tricolores sur l'axe parallèle à la route des tamarins quand on arrive des rampes !
Et pourtant le calendrier marque 2013…

Anri



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Septembre 2015 - 22:18 Vitesse et alcool