sak ifé nout jordu ék nout demin

S’endormir dans les bras de M.Orphée … et ne plus jamais se réveiller !


Politique
Lundi 20 Octobre 2014

Alors que les Réunionnais se mobilisent en masse pour sauver leur continuité territoriale, alors que le chômage explose partout, alors que les entreprises se meurent d’une fiscalité trop forte et d’un empilement sans précèdent de normes et de contraintes administratives, alors que le service public est en train de disparaître tous les jours un peu plus, les socialistes Réunionnais, et au premier chef le clan ANNETTE, se félicitent des mesures du gouvernement.


Même l’ancien ministre de l’Outre-Mer, Victorin Lurel,  s’est élevé contre la réduction du financement de la continuité territoriale par l’Etat. Ici à la Réunion nos députés socialistes encouragent le gouvernement à réduire son financement. Les socialistes ont promis à toutes les élections qu’ils seraient les représentants de la population, les défenseurs des intérêts de la Réunion jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. La réalité est tout autre, ils avalent sans rechigner toutes les couleuvres que leur présente François Hollande.

Nos deux députées socialistes, Mesdames Bareigts et Orphée sont les caricatures de l’élu sans conviction et sans courage. 

La première préfère batcaré tout au long de l'année sur tous les sujets (transition énergétique, les enfants de la Creuse,etc.) Et quand elle revient, la voilà qui donne des leçons d'économie à tous sans rien proposer. Tout le monde doit embaucher les réunionnais avec les emplois aidés. La nouvelle panacée des socialistes. Tout doit être sacrifié pour cet objectif. On doit employer pour employer. Mais que madame Bareigts donne l'exemple. Qu'elle emploie plus de réunionnais avec son indemnité de représentation ! Que sa réserve parlementaire soit utilisée pour embaucher des contrats précaires. Que son service à la mairie de St Denis fasse le plein de contrats aidé quitte à réorienter tout le budget sur les emplois. Soyons autant démagogue que le PS demande que tout le budget de la ville de St Denis soit réorienté sur ces contrats aidés. Plus de culture, plus de sport, plus d'aide sociale que de l'emploi aidé ! Avec le PS c'est moins d'activité pour plus d'emplois. Vous Trouvez ça ridicule, grotesque ? Mais c'est la logique du PS réunionnais.

Les Réunionnais ont élu Mme Bareigts pour tenter d’améliorer leur sort quotidien et tenter de relancer économiquement et socialement la Réunion. Aujourd'hui elle nous propose quoi ? D'embaucher avec de l'argent public qui n'existe plus.  Il en est de même de Mme Oprhée qui préfèrent être aux ordres des instances socialistes plutôt que du côté des Réunionnais.

Elle aussi utilise tous les artifices pour tenter d’exister et enfumer toute la Réunion. Le dernier écran de fumée est celui sur les 40 000 emplois aidés « offerts » par Hollande. Le discours de Madame Orphée est simple voire carrément simpliste. Au lieu de trouver des nouveaux ressorts économiques pour l’ile, elle abreuve les Réunionnais de contrats aidés. Sauf qu’il faut bien les financer. D’après elle, il y a 17 000 emplois aidés qui restent à l’abandon. Si c’est si simple pourquoi la Mairie Saint-Denis n’embauche pas plus ?

Je veux dire ici aux Réunionnais, qu’on vous ment.
Les 17 000 emplois aidés ne sont pas financés, même Madame Orphée l’avoue à demi-mot. Il faut trouver 20 millions d’euros par an pour pouvoir en faire bénéficier les Réunionnais, dixit Madame Oprhée. 20 millions d’euros par an, c’est le budget total et annuel d’une commune comme celle des Avirons, qui compte un plus de 10 000 habitants. Se rend-t-elle compte de l’énormité de la somme ?

Madame Oprhée, peut-elle nous expliquer comment on trouve 20 millions d’euros d’argent public aujourd’hui, alors qu’elle même vient d’approuver la réduction de 8 millions d’euros de la part de l’Etat sur l’ile de La Réunion ? 
Peut-elle nous expliquer comment les institutions pourraient absorber 17 000 nouveaux salariés et quelles missions leur donner ? Car si l’on emploie quelqu’un ce n’est pas pour lui donner un salaire,  mais bien fournir un travail avec des résultats tangibles pour la collectivité. Toutes les communes ne peuvent pas devenir un St Louis Bis !

Mais le pire, dans les déclarations de madame Oprhée, est sa méconnaissance totale du monde de l’entreprise. Elle demande aux entreprises d’embaucher ces 17 000 salariés, «  de faire un effort ». Mais une entreprise embauche quand elle a des perspectives de croissance et non pour faire plaisir à un pouvoir politique en mal de résultats. Comment le secteur marchand, les industries qui tentent de survivre sur un marché à 0,2% de croissance annuelle pourraient absorber 17 000 salariés de plus ? 20 millions d’euros de charges supplémentaires par an, alors que les carnets de commande sont vides ! Dans quel monde de « Oui Oui » vit Madame Orphée  et Madame Bareigts. 

Madame Orphée, Madame Bareigts, je vais vous donner un conseil de simple Réunionnaise. Sortez de vos salons dorés ! Sortez de vos bureaux climatisés. Allez voir le fonctionnement des entreprises. Allez voir l’état des finances des communes.  Allez voir les familles réunionnaises qui comptent chaque euro tous les mois et qui tentent tout de même d’envoyer leurs enfants en métropole pour continuer leurs études. Sortez ! Confrontez-vous à la réalité, car vous combattez aujourd’hui les Réunionnais pour défendre à tout prix un gouvernement à l’agonie au lieu de tous nous aider. Vous êtes totalement hors sols. 

Vous êtes aujourd’hui les bourreaux de La Réunion. Avec cette politique de l’autruche, cette politique de la démagogie permanente et du contrat aidé sans lendemain, nous allons tous devenir les esclaves du système socialiste. Sans espoir, sans perspective le tout pour un salaire de misère !!!

Conseillère Municipale de l’opposition de Saint-Denis Porte-parole de la Droite Sociale (DS)

Faouzia VITRY



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par DOM le 27/10/2014 14:48
Tu es qui pour parler comme ça, pour donner des conseils a une députée que tu traite de caricatures d’élus sans conviction et sans courages. Tu de permet l’insulte tu fais quoi pour la réunion toi qui est née nulle part c’est deux Élus sont des femmes admirables
Ils sont nés ici ils connaissent les Réunionnais mieux que toi petite arriviste sans envergure

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue