sak ifé nout jordu ék nout demin

Nassimah Dindar : "La bataille ne fait que commencer"


Édito
Samedi 21 Septembre 2013


Nassimah Dindar : "La bataille ne fait que commencer"
Suite à la présentation de la réforme de la défiscalisation par le Ministre des Outre-Mer Victorin Lurel ce jeudi 19 septembre, la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, se félicite que la mobilisation du Conseil Général aux côtés des chefs d’entreprise ait permis de maintenir à 20 millions d’euros le seuil du chiffre d’affaires pour les investissements productifs des PME, au lieu des 2 millions initialement annoncés.

«Nous regrettons bien évidemment cette réforme qui constitue un reniement d’une des promesses de campagne du président de la République François Hollande, et alors que l'ensemble des élus et le monde économique demandaient un maintien de la défiscalisation en l'état. Mais nous sommes satisfaits de constater que notre mobilisation a porté ses fruits et fait reculer le Gouvernement qui privilégiait une logique budgétaire à celle du développement économique des Outre-mer et de leurs entreprises", a déclaré Nassimah Dindar.

La présidente du Conseil général appelle néanmoins à la vigilance de tous. «Avec l’instauration d’un crédit d’impôt, une brèche vient de s’ouvrir dans la défiscalisation. Nous devons faire preuve de solidarité et de fermeté afin d’empêcher que les pourfendeurs de cette mesure ne s'y engouffrent et ne mettent définitivement un coup d’arrêt à ce dispositif indispensable pour nos économies ultramarines. C’est maintenant que la véritable bataille pour sauvegarder la défiscalisation commence», ajoute-t-elle.

CG974



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit