sak ifé nout jordu ék nout demin

Nassimah Dindar : "C’est vous, les jeunes, qui construirez et ferez vivre votre quartier de demain !"


Édito
Mardi 29 Novembre 2011

Hier, mardi 29 novembre, Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, avait rendez-vous avec les enfants des classes de CM1, CM2 et de 6ème du quartier du Bas de la Rivière. 356 élèves avaient répondu présents à l’invitation de la Présidente du Conseil général qui retrouvait ainsi les sensations de son premier métier, dit "le plus beau du monde", enseignante : "Savez-vous ce qu’est un éco-quartier ? Que doit-on faire pour protéger son environnement ?", a-t-elle interrogé.


Nassimah Dindar : "C’est vous, les jeunes, qui construirez et ferez vivre votre quartier de demain !"
Les réponses ont fusé car ces jeunes n’ont pas la langue dans leur poche. Ouverts, avenants, heureux de se retrouver ensemble pour travailler pour leur quartier, pour défendre leurs opinions, pour réaliser un vrai challenge.

Après avoir félicité les propos des enfants, Nassimah Dindar a présenté le grand projet pour leur quartier : «Ce projet est né du constat selon lequel le Bas de la Rivière a aujourd’hui perdu ses atouts d’autrefois, qui étaient les grands espaces boisés ouverts sur une rivière claire. Vos grands-parents vous ont sûrement déjà raconté ce qu’était le quartier avant, le temps passé avec les amis, les voisins, dehors, dans la rivière…"

"Mais aujourd’hui, le quartier a tourné le dos à ces éléments naturels, et le "vivre ensemble" s’est fait chasser par le "chacun pour soi" dans un univers dominé par les immeubles et le bruit des voitures. C’est pourquoi je veux créer de nouveaux lieux de rencontres et d’échanges pour la population et refaire du Bas de la Rivière un lieu de vie agréable et respectueux de l’environnement".

"Mon but est de faire des quartiers du Bas de la Rivière, de la Colline et de Petite Ile, un modèle en matière de cohésion sociale et d’embellissement pour l’ensemble de l’île au travers d’actions comme le fleurissement et l’embellissement des rues, la création d’espaces de jeux et de repos, la réhabilitation du patrimoine architectural du quartier, l’aménagement de jardins familiaux, la mise en place d’actions favorisant le retour de la nature en ville (ruches, oiseaux, poissons…), ou encore la formation et l’insertion professionnelle des jeunes du quartier".

"Mais un si grand projet de transformation ne peut pas se faire sans la participation et l’appropriation de la population, et de ses jeunes. Car c’est vous, les jeunes, qui construirez et ferez vivre votre quartier de demain. C’est sur vous que repose l’avenir du quartier. C’est pourquoi je souhaite réfléchir avec vous pour trouver comment améliorer de façon significative notre cadre de vie".

"Nous voulons faire de ce quartier, un éco quartier. Je vous invite donc à partager votre vision propre du jardin et du quartier idéal à travers un concours de dessins, pour que nous puissions transformer ensemble votre cadre de vie actuel en un environnement agréable, où vous retrouverez votre quartier et votre jardin rêvés".

Jessy Robert, responsable du Service Vie collégiale a présenté les deux concours "je dessine mon quartier idéal" destiné aux 150 élèves de 6ème et "je dessine mon jardin public idéal" destiné aux 215 enfants de CM1 et CM2, qui ont jusqu'en mars prochain pour rendre leurs réalisations.

A gagner :
1er prix : un voyage en métropole et en Allemagne (itinéraires entre les grandes villes connues pour leurs quartiers durables)
2e prix : un survol du quartier  
3e prix : un séjour à Cilaos (découverte des Espaces Naturels Sensibles et des Thermes).
 




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit