sak ifé nout jordu ék nout demin

Mickaël Nativel : "L'inéligibilité à vie pour les élus condamnés dans l'exercice de leur fonction"


Invité(e)
Lundi 7 Octobre 2013

Cette proposition figurait dans le programme du candidat Hollande lors de la campagne présidentielle de 2012. L'avocat dionysien, également conseiller municipal, n'entend plus laisser une deuxième chance aux politiques qui ont fait un premier faux-pas. Mickaël Nativel demandera à ses futurs colistiers une grande exemplarité. E une grande intégrité. Interview.


Mickaël Nativel : "L'inéligibilité à vie pour les élus condamnés dans l'exercice de leur fonction"
Pourquoi selon les élus sont déconnectés de la réalité ?
D'une façon générale, les élus à La Réunion et ailleurs, sont déconnectés de la réalité, parce qu'ils ne savent plus depuis des années, c'est quoi payer un plein à la pompe, une note de restaurant, un billet d'avion. Cela parce qu'ils roulent, mangent et voyagent aux frais de la princesse. Donc, lorsqu'il s'agit pour eux d'augmenter les impôts, pour eux, ce n'est pas un problème, cet argent ne vient pas de leur poche. C'est les contribuables qui sont concernés.

Quelles sont les raisons de cette déviance ?
Je crois que ce qui entraîne cette situation, c'est que la politique est devenu un métier, les élus sont depuis longtemps des professionnels. Certains sont en poste depuis 20 ou 30 ans. C'est delà que vient aussi le problème.

Quels sont les principaux élément de ce comportement déviant ?
Je ne veux pas faire le procès des politiques de La Réunion. Je ne ferai qu'un certain nombre de constats. Je constate qu'ils font des promesses, de la démagogie et du clientélisme. Et, ils déçoivent beaucoup la population. Et de plus en plus, les électeurs se détournent des urnes. Ce qui ouvre la voie à d'autres démagogues qui surfent sur le mécontentement. Je trouve cette situation déplorable. Les élus n'ont pas su faire preuve de suffisamment de responsabilités, trop préoccupés par leurs réélections.

Vous avez parlé d'intégrité. Qu'est-ce qui manque pour que ces élus soient à la hauteur de leur fonction ?
Il y a des élu(e)s de bonne volonté qui sont à la hauteur de leur mandat. C'est comme dans tous les groupes sociaux. Comme dans toutes les professions, il y a de bons et de moins bons professionnels. Ce que je souhaite moi pour Saint-Denis, c'est qu'il y ait un changement, parce que les choses ne vont pas dans la bonne direction. J'en veux pour preuve le dernier sondage d'opinion qui ne crédite le maire en place que de 30 %. Ce qui confirme qu'il y a bien un véritable mécontentement au sein de la population.

Comment allez-vous moraliser la vie politique, à travers la constitution de votre liste ?
La réponse sur la vidéo.







      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jako le 07/10/2013 07:24
Bon pas grave, comme ça, ils pourront faire DGS…

2.Posté par chasse aux élus condamnés pour 2014 le 07/10/2013 07:24
Pas seulement à Saint Denis
il y des élus condamnés et récidivistes dans d'autres communes
Ce principe doit s'appliquer dans toutes les communes
élus condamnés rayés du cosmos politique.

Quelle injustice quand le citoyen lambda commentant t un petit délit est montré du doigt et fait la une des faits divers
les condamnations pleuvent pour lui

Certains élus qui ont détourné de l'argent et donc ont perdu leur droit civique ne doivent plus être reconduits dans leur fonction

la liste est longue
Anette
Gironcel
Claude Hoarau
Hamilcaro
Fontaine
Lagourgue
Sinimale et ....

La chasse est lancée pour 2014

Afaka

3.Posté par DAN RUN le 07/10/2013 08:06
Difficile M. Mickaël NATIVEL , de demander " L'inéligibilité à vie pour les élus condamnés dans l'exercice de leur fonction " en plus vous êtes Avocat , vous ne pouvez pas demander une chose et son contraire , condamnés OK mais ils ont payé leur dette à la société C ce ke di ANNETTE à longueur de temps en faisant du porte à porte .
Il fallait penser avant C à dire aux municipales 2008 , vous étiez colistier du même ANNETTE pour avoir voté un candidat PS tête de liste alors que vous le saviez que PANNETTE avait détourné de l'argent et donc a perdu son droit civique dans l'affaire judiciaire dite compagnie générale des eaux ( 1993 - 1995 ) !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger