sak ifé nout jordu ék nout demin

Ma part de vérité !


Politique
Jeudi 13 Novembre 2014

J’ai choisi mon camp depuis des années : La Réunion, avec les pauvres, les chômeurs, les abandonnés, les personnes handicapées, âgées, invalides …!
Il n’est pas pour moi, d’heureuse révolution que celle qui libère l’homme de la servitude : Celle qui rend le plus libre, et donc , le plus responsable.


Ma part de vérité !
Depuis quelques années, je déplore avec tristesse, la dégradation de la vie publique, notamment des mœurs et de la vie politique : je le constate et le déplore.
Et quelque part, j’en souffre…

Est-il nécessaire de rappeler mon engagement citoyen ?
Le règne de l’argent roi me défavorise !

 Il ya prospérité d’un côté, et la résignation de l’autre, malgré un certain refus de partager les fruits des profits, avec les conséquences qui en résulte, en terme de dégradation morale, notamment en matière de cohésion sociale… 

Bonjour les dégâts !
 Samuel Mouen a le tort, d’avoir eu raison avant tous les autres… Voilà de quoi il est coupable : Et rien d’autre … Oui, rien d’autre !
Je regrette profondément, que Jean Paul virapoullé, soit tombé de ci haut de cette manière ! 

Je déplore cette malheureuse maladresse, et j’ai eu l’occasion de le lui dire, face à face, ce jeudi, dans son bureau : Il s’en est excusé et nous avons pu échanger par la suite concernant la suite à donner par rapport à l’objectif recherché.

Pour moi, comme pour les jeunes concernés, la fin de la récréation et des diversions a été sifflée.

Maintenant, nous voulons juger les «  Maçons au pied du mur » et pas que Mr Jean Paul Virapoullé, qui s’est de nouveau engagé, ce matin à reprendre l’initiative au profit des Jeunes concernés avec la collaboration des autres Maires.
Un courrier va lui être adressé, à sa demande, pour convenir des modalités…

Il vient, nous a-t-il indiqué, d’embaucher, 400 jeunes à Saint André : Nous aimerions, si c’est vérifié, que cela inspire les autres Maires…
Quand à notre Mouvement, il ne fait que commencer : Nous irons chercher les Maires dans leurs Domiciles s’il le faut, pour que ces 10 000 contrats non consommés le soient avant la fin de l’année.
Pourquoi Les Maires auront –ils de l’argent demain, pour faire des campagnes électorales et pas pour que Les Réunionnais travaillent aujourd’hui  ?

A chacun sa morale : Moi, j’ai choisi mon camp depuis de nombreuses années, et je donne des leçons à personne !


Saint Benoit, le 13 novembre
P.Le Collectif 974

Samuel MOUEN



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue