sak ifé nout jordu ék nout demin

Loi El Khomri : soutien aux manifestants mais le vrai problème reste le chômage de masse à La Réunion !


Politique
Vendredi 1 Avril 2016

​Les élus de Demain La Réunion ont présenté une motion au conseil municipal de Saint-André. Dans le texte soumis à l'approbation des élus de Saint-André, ils apportent leur soutien aux jeunes et aux syndicats qui manifestent ce jour et affirment qu'il est urgent de trouver des solutions adaptées pour notre île notamment pour résorber le chômage de masse, créer des emplois et développer durablement La Réunion.


Ci-joint la motion présentée par Colette AQULIMEBA et Robert NATIVEL.

MOTION PRESENTEE PAR LE GROUPE "SAINT-ANDRE ENSEMBLE, TOUJOURS PLUS FORTS" RELATIVE AU PROJET DE LOI SUR « LA REFORME DU CODE DU TRAVAIL »

Considérant la situation de grave crise économique et sociale que connait La Réunion, le fort taux de chômage qui perdure et qui fragilise la société réunionnaise ainsi que la précarisation constante des salariés,
Constatant l’insuffisance de concertation et de dialogue préalable à la présentation initiale de ce texte,
Constatant la mobilisation constante des organisations syndicales, des travailleurs du secteur public et privé et des
jeunes,

Etant donné que ce projet de réforme est synonyme de recul social car il remet en cause l'essentiel des conquêtes sociales et fragilise les salariés,

Constatant que la réforme du Code du travail telle que présentée (même après les modifications à postériori) n’est pas la solution pour lutter efficacement contre la précarisation croissante du travail et contre le chômage de masse, véritable fléau pour notre île,

Considérant la situation spécifique de notre île appelant une nécessaire adaptation des lois et des règlements nationaux,

Les conseillers municipaux de Saint-André :

- Regrettent le déficit, voire l’absence de concertation en amont de ce projet de loi,

- Apportent leur soutien aux jeunes ainsi qu’aux salariés qui manifestent ce jour,

- Alertent l'opinion publique ainsi que leurs représentants au parlement national sur un éventuel recours à l'article 49-3 de la constitution pour l’adoption de ce projet de loi,

- demandent au gouvernement de prendre en compte les nombreux messages exprimés et de tenir compte des angoisses ressentis par la jeunesse face à un avenir incertain à l’occasion de la discussion de ce projet de loi,

- Souhaitent que la concertation et le dialogue soient privilégiés afin de proposer des solutions adaptées favorisant le développement de La Réunion et la création d’emplois pour les Réunionnais.

Fait à Saint-André, le 31 mars 2016


DLR



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Vivien Durieux le 01/04/2016 18:31
BOUCANLEAKS II,VATICANLEAKS II,NUREMBERG II : 1 avril 2016 :OBJET : Viol de la Loi par 13 restos illégaux de CARO cousin de BELLO à ST PAUL où le triangle maçonnique des B.A.B ont violé la Loi avec le Préfet J.C MARX et le Premier Magistrat de FranCe où le Secrétaire Général Sous Préfecture de ST PAUL me recevait le 1 avril 2016, me demande les 13 noms des 13 RESTOS ILLEGAUX et L.O.L la copie que les Gendarmes nous ont refusé de nous donner ?de notre plainte contre le triangle maçonnique des B.A.B BRAUD Parquer AMBROISE Sous Préfète et BELLO Député Maire de ST PAUL le 09.12.12 avaient ordonné devant MOTTO6BRUC J.C Secrétaire FN de LA REUNION, marié à une malgache pour viol de la Loi par le triangle maçonnique des B.A.B , 3 FEMEN AEDES ALBOPICTUS pistonnées par FRANCOIS LE CANON et le Préfet J.C MARX aux ordre d'un traite à la France PEDOPHILE-TERRORISTE, le 12.12.12 avait ordonné me droguer à mort comme LA FILLE FRUTEAU en 1990, la mère le 18.07.02 le 12.12.12 c'était le tour de leur architecte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue