sak ifé nout jordu ék nout demin

Lettre ouverte à un ami


Citoyen
Mercredi 30 Janvier 2013


"Mon très cher,

Ce n'est pas sans avoir longuement réfléchi que décide de t'interpeller par le moyen de cette lettre ouverte.

J'avoue, honteusement, que tu ne m'as pas laissé d'autre choix ...?

Question :

Que faire pour que notre relation , au lieu de s'enfoncer dans les malentendus, prenne le chemin opposé ?

1)- A ce stade, je le regrette profondément, elle entre dans une phase critique.

2)- Il ne me parait pas utile de revenir sur la genèse de nos mal entendus, ni d'en stigmatiser le ou les responsables...

3)- Ce qui a été écrit ou dit d'un côté ou de l'autre, permet à qui veut garder la tête froide d'approcher la vérité.

4)- Et de toute manière, le mal est fait !

5)- Ne faut-il pas maintenant , qu'entre hommes de bonne volonté, nous fassions en sorte qu'il ne s'aggrave pas ?

N'est-il pas de notre intérêt de le contenir ? Le réduire ensuite ? Et calmer les passions, lever les doutes et faire cesser les anathèmes ?

On peut et on doit garder nos convictions, mais chacun doit faire un minimum d'effort et un pas vers l'autre !

Pour ma part, j'ai fais pour le mieux... Et vous ?

Je vous donne toujours mon analyse personnelle dont je pense tenir les tenants et les aboutissants.

Mais je ne prétends pas pour autant détenir la vérité et ne fais que vous livrer mon sentiment, en toute honnêteté , en espérant vous aider à arrêter une position...

Je dois reconnaître que , jusqu'à présent, je n'y suis pas parvenu... Et c'est le moins que je puisse dire !

Notre relation est-elle amicale ? Si oui , doit - elle le rester ?

C'est à nous, me semble - t - il qu'il incombe de l'apaiser... Qu'attend " Le Boss " pour réagir avant qu'il ne soit trop tard ?

Les éléments du "Chaudron" sont repassés me voir en fin de matinée ; je les rencontre demain matin : Que faire ?

"Le Boss " doit confirmer ses intentions par des actes.

Ce que de plus en plus de personnes attendent de lui, c'est qu'il  ramène tous les soldats à la "Maison" en toute confiance !

S'il ne le fait pas, il prend le risque de les détourner du but ; et dans ce cas, il perdra définitivement leur confiance et probablement, la partie.

Est - ce son intérêt ?

Que faire  ?"

Samuel Mouen



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Hugues Bellotte le 31/01/2013 06:28
Ché ki chelui la ? il habite encore LaRéounion ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers