sak ifé nout jordu ék nout demin

Les résultats des Sénatoriales peuvent-ils bouleverser l'équilibre des forces au Conseil général ?


Édito
Jeudi 29 Septembre 2011

La réponse est non. Rien ne va changer. Et ceux qui annoncent une Commission permanente "tendue" au Département, la semaine prochaine, en seront pour leur frais. Personne ne veut toucher aux lignes "d'équilibre" : ni entre les composantes de la majorité, ni entre la majorité et l'opposition. A quelques mois des Législatives, aucun parti ne se privera des outils du Conseil général.


Les résultats des Sénatoriales peuvent-ils bouleverser l'équilibre des forces au Conseil général ?
"Les rencontres d'approfondissement de l'analyse" des résultats des Sénatoriales, "suivant une procédure d'urgence", a eu le mérite d'exister sur un communiqué. "Les élus du parti et leurs alliés des conseils municipaux et du Conseil général", n'ont plus à s'inquiéter. "Nous voulons des éclaircissements, a dit un membre du Comité central du PCR.

Qui peut apporter la preuve irréfutable que des grands électeurs des "Modéré" n'ont pas respecté les consignes, et ont voté Jean-Paul Virapoullé ? Qui peut prouver avec certitude que des grands électeurs communistes ont voté Michel Fontaine ou Jean-Paul Virapoullé ? Personne.

Et, ne nous trompons pas ! Les grands électeurs communistes n'ont pas voté pour Michel Fontaine ou Jean-Paul Virapoullé, mais ils ont voté contre Paul Vergès. Déjà affaibli au sein de son parti, le patron de l'Alliance peut-il mettre en péril l'ultime assemblée locale en sa faveur ?

La recomposition de la majorité au Département, si recomposition il y a, ce sera après les Législatives 2012. Toutefois, il est évident que la campagne électorale pour la députation, va créer une situation inédite au Conseil général.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 30/09/2011 06:52
M.Jismy Ramoudou , votre analyse n'est pas complétement fausse , je rajoute si la présidente du CG se présente aux élections législatives de Juin 2012 , elle sera obligée d'appliquer la jurisprudence " Margie Sudre " changement de majorité à la Région d'alors . Un problème se pose quid de Nassimah " la Droite Sociale ou M. Michel LAGOURGUE MoDem auront les faveurs du PCR pendant la campagne des législatives ? Les électeurs de la 1ère circonscription Saint Denis lé pi couillon soit Nassimah revient au bercail ... Une majorité de droite au département idem pour M. Michel LAGOURGUE du MoDem à la Région . Ce voeux que j'accompagne ne peut se faire uniquement avant la présidentielle Avril 2012 , voilà qui est dit ! Les électeurs ne votent plus avec leurs pieds ... Vergés Pol , lui n'a pas krompi depuis 1959 date de la création du PCR .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit