sak ifé nout jordu ék nout demin

Le train ne rime pas toujours avec écologie, Monsieur Thierry Robert !


Citoyen
Vendredi 21 Août 2015

​Quand vient les temps des élections, vient le temps des promesses électorales pas forcément réalisables ! Lors d'une conférence de presse le député-maire de St-Leu s'est engagé en faveur d'un« train express réunionnais ». Cette idée en apparence séduisante, se heurte à plusieurs obstacles, et non des moindres, et en particulier des obstacles écologiques.


D'une part, le maire de St-Leu ne donne aucun chiffrage de son budget rail qui a de toutes les façons un coût exorbitants tant pour la construction que pour la maintenance et l'entretien.

Or à l'heure où l’État réduit fortement ses dotations aux collectivités territoriales y compris pour des investissements structurants, il paraît fort peu probable que le gouvernement, ou l'Europe, finance un projet d'une telle envergure. Le problème avec Thierry Robert, c'est qu'il n'a pas étudié la faisabilité de son « projet » tant d'un point de vue financier qu'un d'un point technique. Les écologistes de LaRéunionEcolo sont bien entendu par principe favorables à tout mode de déplacement "doux " ou guidé (train par exemple).

Mais l'histoire a prouvé par exemple que les LGV (Lignes à Grande Vitesse) pour les TGV, ne sont pas du tout écologiques car ce type de ligne à un impact écologique certain. En effet, quelque soit le tracé adopté, ce seront de nouveaux espaces naturels, par définition fragiles, et de nouvelles terres agricoles, déjà rares et menacées à La Réunion, qui vont être sacrifiées une fois de plus sur l’ autel du "développement " en dépit des fameux engagements du Grenelle de l'environnement.

Ce qu'il faut plutôt, c'est utiliser les opportunités de la loi de transition énergétiques pour une d' croissance verte en développant des modes de déplacement adaptés dans les espaces ruraux et enclavé de La Réunion et en les reliant au littoral qui disposerait d'un transport guidé léger.

En matière de politique des déplacements et d'écologie, il ne suffit pas de faire miroiter aux électeurs des rêves totalement irréalisables. Au contraire l'écologie, c'est l'art de réaliser le possible pour un mieux-vivre ensemble.

 

 

Pour LaRéunionEcolo,
La secrétaire, 


Marie-Annick Fougeroux



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est