sak ifé nout jordu ék nout demin

Le combat de Malala


Citoyen
Jeudi 10 Octobre 2013


Le Comité de l’Appel de l’Ermitage pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015, a soutenu la candidature de Malala Yousafzai au titre de Prix Nobel de la Paix 2013.

Il y a 1 an, jour pour jour, Malala était victime d’une tentative d’assassinat. “On” a voulu la faire taire. Définitivement. Car son combat pour l’éducation des filles pakistanaises et contre l’obscurantisme se révélait au monde dans un livre : “Moi, Malala – je lutte pour l’éducation et je résiste aux Talibans”, Malala Yousafzai, Ed. Calmann-Levy.

C’était peine perdue, à peine sortie de l'hôpital pour poursuivre sa ré-éducation à domicile, Malala déclarait : “En raison de toutes les prières, Dieu m'a donné une nouvelle vie, une seconde vie. Et je veux servir. Je veux servir les autres. Je veux que toutes les filles, tous les enfants, bénéficient d'une éducation.”

Le combat de Malala correspond au deuxième objectif des OMD adoptés à l’ONU en l’an 2000, notamment par La France. L’ONU rend hommage à son action en publiant sa photo sur l’infographie officielle qui annonce les progrès obtenus sur ce sujet à travers le monde.

Un détail ? Malala a 16 ans. Elle est aussi la plus jeune nominée de l’histoire du Prix Nobel de la Paix. Plus qu’un modèle, une inspiration pour tous ceux qui luttent à un avenir meilleur.

Philippe Yee Chong Tchi Kan, chargé du suivi des OMD



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 11/10/2013 11:06
Mwin na linpresiyon ou sar trouve in lavenir mèyèr avec losidantalizasiyon kriminèl du monde

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est