sak ifé nout jordu ék nout demin

Le chant des sirènes parisiennes


Billet
Vendredi 3 Mai 2013

La comédie politicienne du Chef-lieu
Ou le chant des sirènes parisiennes

Vouloir à tout prix construire une union de la Droite est l'arme des faibles. Des roitelets d'hier, quand le peuple était encore englué dans sa survie au jour le jour, ne comprennent pas qu'ils n'ont plus accès à "la tente crédits". Alors ils s'inventent des histoires à dormir debout…
Comme hier ils le faisaient dans les contrées les plus reculées des hauts de l'île et dans les bidonvilles.


Le chant des sirènes parisiennes
Le Monde a changé, il a évolué… Il nous faut trouver des responsables politiques qui vont être à la hauteur des attentes des autres citoyens. 
 
Cela se termine avec les derniers élus encore en place aujourd'hui qui confondent pouvoir politique et hégémonie de petite dictature à la semaine et promenade à l'ombrelle…
Un jour en France le peuple a raccourci ceux qui représentaient un hier qui n'était plus acceptable. Faudra-t'il en arriver ici, à cette extrémité que l'on aurait pu croire d'hier ?
A voir la comédie politique qui se joue autour de la ville de Saint-Denis, on est en droit de se poser la question !
 
Il n'est sûrement pas facile pour un Didier Robert ou une Nassimah Dindar de travailler en évitant en permanence les filet tendus par ses amis et les coups bas de ses anciens proches collaborateurs… La construction de La Réunion n'a jamais été un long fleuve tranquille. Cette île Française est née pour et par le profit de certains. Alors pourra-t'on un jour en faire un espace de profit pour tous ?
Dès que se dessine un projet réunionnais, il est important d'apporter notre voix. Et dans le même temps de dénoncer les mascarades politiciennes souvent venues d'ailleurs.
 
 

Anri



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Une jeune élue dans la discretion le 03/05/2013 14:30
Bien écrit Anri

Poursuivez ce chemin.
Votre pensée reflète un homme ou futur homme politique digne de représenter le peuple et je dirai même La Réunion.

En face des politiciens gourmands , condamnés, inéligibles concentrés à faire évoluer leur ego surdimensionné.
Imbus de pouvoir, ils ne sont là que pour se servir et non servir la chose publique.

La course à laquelle on assiste en ce moment sur Saint Denis montre oh combien la bassesse de la classe politique réunionnaise.
La misère que rencontre au quotidien les familles réunionnaises ne les intéressent guère.
Les embouteillages volontairement organisés servent de programme pour arriver au pouvoir.
Les nombreux logements en piteux état et toujours longs à réparer nourrissent leurs débats clientélistes.
L’amoncellement des déchets dans quasiment toutes les communes servent de prétexte pour importer dans l’île leur lobby et technocrates autour d'un centre d'enfouissement technique . Alors que dans ce domaine il y des milliers d'emplois à créer pour réduire le chômage;

Donne kréol travay , que font nos élus réunionnais? Y t-il une volonté de leur part de vouloir construire un projet pour la Réunion. Non tous à la botte de Paris qui en ce moment d'ailleurs se chamaille à l'Elysée.

Quant à tout l'automobile dans l’île, personne du moins peut être un n'ose parler des transports en commun comme à Maurice. Les familles réunionnaises seraient moins endettés. Non tout est fait dans cette île pour servir ceux qui viennent profiter.

Nous Réunionnais ne ramassons que des miettes et sommes des vulgaires victimes de leur système de profit.
Ce profit organisé plonge notre île dans l'assistanat et bloque l'élite réunionnaise.

On critique Didier Robert en ce moment en avançant des multiples prétextes qui ne tiennent pas la route.
Qu'ont fait ces prédécesseurs? Quel est leur bilan?
Au lieu de critiquer et de veiller la coque pour prendre sa place, l'heure est plutôt au rassemblement pour faire face aux grosses erreurs commises en ce moment par le PS. Un PS qui rit car à chaque fois elle sort vainqueur de part la division.
Et surtout une gente dame aux couleurs de la Révolution grimpe et grimpe dans les sondages : Marine ramasse tous les déçus de notre belle république usée par ces stratégies politiciennes éloignées de la démocratie.

Quelle déception.
Bravo Anri, continuez votre travail d'éclairage.
La lumière aveugle l’obscurité . Éclairez le peuple, soyez notre philosophes des Lumières ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Septembre 2015 - 22:18 Vitesse et alcool