sak ifé nout jordu ék nout demin

La nouvelle donne...


Citoyen
Lundi 9 Novembre 2015

La victoire du Front national dans une ou plusieurs régions serait un "drame" pour le Premier ministre. Mais qu'en est-il aujourd'hui de la gestion socialiste du pays et de ses drames au quotidien ?...


A cette déclaration, un sondage a répondu ce matin de manière cinglante à Manuel Valls. Plus de 50 % des Français considèrent aujourd'hui normal que le parti de Marine Le Pen participe à la vie politique du pays. De même, à l'heure où à la Réunion, se créent des relais et dispositifs anti-suicide, des indépendants, et petits chefs d'entreprises ruinés se donnent la mort dans la plus totale indifférence des banques et des élus. Le dernier s'est suicidé hier. Forts d'un bilan désastreux, nos anatidés, aux innombrables « couacs », n'ont plus que le choix du mensonge et du tristement célèbre et désormais inopérant « front républicain. ». Aucun bilan, aucune bonnes nouvelles du front. C'est Waterloo !

Ces temps ont vécu et ont précipité la France dans un chaos économique monumental. De profondes réformes structurelles sont nécessaires et ceux qui se partagent le pouvoir depuis plus de 40 ans sont incapables de les réaliser. Manque de courage politique, de clairvoyance et beaucoup d'incompétence.

Et voilà que l'on recommence !.. La plupart des candidats aux régionales à La Réunion, présentent des hommes et des projets qui auront les mêmes conséquences que le mercure au chrome sur une jambe de bois. Tout est feutré, masqué, caché. Peu de chiffres comme le soulignait un éditorialiste de la place. On infantilise le peuple, on lui donne des « moi, présidents... » , des « on les aura.. » des déclarations à l'emporte-pièces qui relèguent les vrais bilans aux oubliettes. Tout cela sent le rance et l'arnaque politicienne. La critique objective devient superfétatoire et l'intérêt personnel reprend ses droits. Dans les chambres consulaires, les syndicats, les associations, les partis politiques même, on se positionne en fonction de la place occupée sur une liste. Cela nous donne des trahisons à la « Vlody », des positionnements malsains à la « Picardo et Patel », des colistiers intéressés à la mode des deux « Robert ».

C'est d'un système nouveau, d'institutions modernes et performantes dont ont aujourd'hui besoin la France et ses départements d'outre-mer. Pas de « rafistolages » prodigués au gré des conjonctures du moment, par soucis électoralistes de candidats en mal de pouvoir et d'avantages. De nouvelles institutions génératrices de talents et d'hommes publics réellement désintéressés et oeuvrant exclusivement pour le bien public. Des équipes politiques qui osent intégrer toutes les composantes de la population. A ce titre, le parti socialiste est bien évidemment hors course. Tout comme les Républicains qui n'ont eu de cesse de battre leur coulpe, aidés par leurs pairs et collègues de gauche. Doit-on avoir honte d'être des libéraux ? A ce titre, il faut saluer l'initiative et le choix de l'équipe de campagne de « Debout la France », avec une liste représentative de toutes les composantes de la population, même si force est de constater qu'aujourd'hui notre pays est plutôt à genoux...

Au plus près de chez nous, les véritables novateurs ne sont pas ceux que l'on croit. Ils ne bénéficient pas malheureusement des finances de la région abondés par vos impôts locaux, de l'aide des médias non plus, qui tenus par les contrats et financements publicitaires des puissants en place (Région, Département et dans une moindre mesure mairies), ne peuvent décemment les aider, si ce n'est les supporter. Ils y gagneraient pourtant en crédibilité.

Qui ose parler par exemple d'un « Aniel BOYER » pourtant tout aussi respectable que les autres, même si indépendantiste. Du reste, une certaine Chritiane Taubira, ministre de la justice, ne l'a t-elle pas été en son temps ?...Où sont donc les articles sur un « Jean-Hugues RATENON, » qui ne manque pourtant pas d'idées, d'un « Joseph GRONDIN » qui se revendique justement comme anti-système ?

Ce sont Bien évidemment ces listes là qu'il nous faut regarder comme novatrices, pleines d'espérance et d'avenir, même si parfois aux antipodes les unes des autres.

Mais, n'est-ce pas cela justement la vraie démocratie ?.. Celle que le duo Républicains/PS depuis des décennies nous vole ?

Marc LEWITT



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers