sak ifé nout jordu ék nout demin

La majorité silencieuse des écologistes ne valide pas les choix gauchistes d'EELV


Politique
Dimanche 30 Août 2015

Europe Ecologie – Les Verts, EELV, connaît une hémorragie sans précédent avec les départs, en raison des dérives gauchistes de l'organisation, de ces membres éminents, en particulier François de Rugy et Jean-Vincent Placé, présidents des groupes EELV au parlement.


Faisant bonne mine, la section locale d'EELV s'est fendue le samedi 29 août 2015, d'un communiqué lénifiant qui annonce que l'assemblée générale de leur organisation a voté en faveur d'une union avec la liste d'Huguette Bello dès le premier tour des élections régionales du 06 décembre prochain.

Ce vote favorable à l'alliance avec la députée ex communiste a l'allure de score bréjnevien au vu du score dépassant les 90 % de pour !

Mais les termes de ce communiqué ne sont que des mots qui masquent une réalité faite de faiblesses et de renoncements. Faiblesse car les réunionnais et plus particulièrement les écologistes de La Réunion aimeraient bien savoir combien de personnes physiques ont participé à cette assemblée générale. Il va s'en dire que les participants de cette AG fort peu nombreux ne sont aucunement représentatifs du peuple de l'écologie ! D'ailleurs les écologistes ne se sentent absolument pas tenu par ce vote et conservent leur totale liberté de vote pour les élection régionales.

Faiblesse également car contrairement à l'expérience de des élections régionales de 2010, les EELVistes n'osent même pas affronter le suffrage des électeurs mais préfèrent plutôt s'aligner sur un gros parti qui va les manger tout cru ! Or l'écologie mérite mieux cela ! Il est clair que EELV ne va pas peser dans la campagne et ne sera qu'un modeste porteur d'eau de l'ex maire de St-Paul !

Renoncements car ce ralliement à la pro Hollande Huguette Bello met en exergue le bilan écologique plus que désastreux de la majorité de la gauche gouvernementale avec un recul général sur l'environnement. Citons par exemples le retrait de la taxe carbone, des mesures prises essentiellement cosmétiques et l'affichage en terme de communication sur les négociations sur le climat qui cache une France qui pèse peu et mal sur les débats. On peut aussi citer l’absence de bilan écologique quant à la mandature Bello à la mairie de saint-Paul où pourtant elle était secondée par des élus EELV qui ne pesaient aucunement dans les choix politiques de l'ex majorité municipale et on peut malheureusement imaginer que ce serait la même chose dans une autre collectivité diriger par la même équipe Bello.

Il n'est pas trop tard pour rectifier le tir et faire en sorte que l'écologie politique s'en sorte par le haut à La Réunion. LaRéunionEcolo milite pour l'organisation d'une primaire ouverte à tout le peuple de l'écologie à La Réunion et ceci sans exclusive pour déterminer le choix des écologistes pour les élections régionales de décembre prochain. Face à l'urgence environnementale, l'écologie mérite mieux que de s'enfermer dans un traquenard gauchiste.

Pour LaRéunionEcolo, la secrétaire, 

Marie-Annick Fougeroux



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 01/09/2015 10:45
On pourrait changer le titre : Deux pro sionistes quittent les verts, lé pa in grande perte pou lo mouvman, nora mwin de polution.
Et si les Placé et Ruggy se sont déplacés jusqu'en Israël pour prendre la décision de quitter les verts - qui soutiennent le peuple Palestinien contre le sionisme. Ils auraient été vu là bas en juin 2013. " Problème : François de Rugy a omis de préciser que ce voyage avait été organisé et financé par ELNET, un lobby israélo-américain radical dont le directeur exécutif de l'antenne française (et accompagnateur lors du séjour) se nomme Arié Bensemhoun . Signalons également que de Rugy et Placé (ce dernier est aussi un fidèle des dîners du Crif) étaient accompagnés en Israël par un agent d'influence ultra-sioniste rémunéré avec l'argent public : Frédéric Haziza {http://panamza.com/11729 }. Les verts n’ont pas perdu grand-chose, sinon que des sous marins travaillant pour Valls, qui premier ministre français ne jure que par Israël, et « qu’il serait attaché éternellement à Israël de par sa femme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue